Fermer Boite à message : ombre du haut
 
Boite à message : ombre de droite
Boite à message : bas
Boite à message : vide Boite à message : image
Encore 0 msg
 
 
Confirmation : ombre droite
Confirmation : ombre de bas
     
138 Joueurs sur Ideo (4412 inscrits) : 76 humains (2280), 35 elfes (1384), 27 orcs (748) | 14 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

Mission 1 - Enquête à Jotembourg

Uchronie IDEO - Année 278 - Automne
Le Monde des Rêves : Les rêves sont un moyen d'échapper à la réalité quotidienne. On peut rencontrer d'autres rêveurs dans le monde des rêves, mais ces rencontres floues, si elles sont parfois enrichissantes n'ont jamais valeur de communication. Pas de diplomatie ni de serments ici car les rêves sont avant tout ... des rêves.

Page [1] [2] [3] ...[7] [8]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
ZenleeK
Etudiant de la Faculté
Empire de Kohr

le Solior 20 Rastel du 1562ème cycle à 19h26

Corneille se tut un instant. Il prit en compte toutes ces informations, entre la tentative subtile de distraction de Milly et Grim, et l'apparition d'un garde présumé sur la berge.

Restant de marbre, il leva légèrement les mains en l'air dans un geste d'appaisement en se tournant vers Grim.

À l'instant où ses coéquipiers lanceraient l'attaque, il lancerait son sort de Tourment de Vie sur les deux 'gardes' pour profiter de la surprise.
Information détaillées
Alantas
Kohrien, Ambassadeur Impérial
Empire de Kohr

le Solior 20 Rastel du 1562ème cycle à 19h42

Elle n'y arrive pas, mais s'acharne. L'homme est bientôt juste à côté, mais l'adolescente compte encore sur l'effet de surprise pour pouvoir asséner le premier coup. Son plan n'a pas changé. Essayer de frapper au plexus, et espérer que le Grim sera là pour prendre le relais si ça tourne mal.
Alantas Ilverin
Information détaillées
Altarielle
Observatrice de la non-vie, Ordonnatrice de l'Orage
Peuple Elfe

le Solior 20 Rastel du 1562ème cycle à 20h37

Voilà que le grand s'approchait de moi, ce filou de Phil' !
Mais n'étant pas l'un de ces dégonflé, je comptais sur mes articulations vieillissante pour justifier une quelconque douleur. J'avais bien réussi à faire croire à tout un village que j'avais une jambe de bois suite à un duel avec un dracosir. Du coup, prétexter une hanche petée, c'était du gâteau !


AHHHHH ! La voilà qui arriiiiive ! Tout de noir vêtue ! Mort ! Mort ! Ne m'embrasse pas trop vite ! Pas sans un ou deux dîners !

Arrivé à distance d'allonge, voilà que le grand Philou en perd son pantalon.
Drôle de manière d'aider un vieillard à se remettre.


Euh...mon gars, tout doux. J'mange pas de c'pain là moi...Quoique... Bah.

Les jeunes de nos jours.
Information détaillées
Esthroth Rynvann
Quendë, Maître des Secrets
Peuple Elfe

le Solior 20 Rastel du 1562ème cycle à 21h15

La comédie de Grimwald commençait sérieusement à agacer le grand "garde" mais lorsqu'il arriva à hauteur du vieux et de l'aveugle, son pantalon tomba soudainement sur ses genoux, rompant ainsi la tension qui s'était précédemment installée. Il avait visiblement mal serré sa ceinture.

Hmm, désolé.

Un peu gêné, il posa sa lance à plat sur le sol et se baissa pour remettre son pantalon. Le petit "garde" fut tout aussi surpris par la situation et son attention se porta exclusivement sur son comparse. Une double ouverture s'était donc créée l'espace de quelques secondes.

Si Grimwald était complètement à l'ouest, ses deux camarades auraient largement l'occasion de mettre à profit leur stratégie mise au point quelques jours plus tôt.


Hrp : vous pouvez faire vos tests d'attaque et interpréter directement le résultat je m'occupe des dégâts.
Scénario Uchronie IDEO
Information détaillées
Esthroth Rynvann
Quendë, Maître des Secrets
Peuple Elfe

le Dolink 21 Rastel du 1562ème cycle à 15h01

Face à l'initiative du groupe de héros, les deux bandits déguisés ne pourraient pas esquiver la première attaque. Toutefois, ce ne serait pas nécessaire, car si la stratégie était parfaite, l’exécution l'était... beaucoup moins. Milly chercha à envoyer un dragon dans le plexus du grand bandit qui remontait son pantalon mais -probablement à cause d'une erreur de localisation- elle envoya un coup dans le vide (93), juste à côté de lui. Il fut surpris mais ne se débina pas, il reprit la hallebarde au sol et fit quelques pas en arrière.

Leur couverture avait-elle cédée ?

Dans le même temps, Corneille enchaîna un Tourment de Vie qui n'aboutit jamais (82). Par conséquent, personne ne sut qu'il avait essayé d'attaquer. Le petit bandit mit en garde Corneille de sa hallebarde suite à l'action de Milly mais, n'étant pas encore certain des intentions hostiles de ce groupe de soi-disant héros, il hésita à attaquer. Pour un bandit, obtenir l'argent sans avoir à combattre, c'est une priorité ; l'intimidation vaut mieux qu'un combat à mort.

Le combat n'étant pas encore engagé suite à l'échec de nos deux protagonistes, une nouvelle chance s'offrit à tout le monde et le grand bandit lança un dernier ultimatum, la hallebarde en direction de Milly et Grimwald.


Bon, on arrête les conneries, donnez-nous tout vot' fric et on vous laisse passer.

Il n'était plus question de jouer les bons petits gardes. Là, ça ressemblait beaucoup plus à un vol de bandits de grand chemin. Ce qui était effectivement le cas, vu que les gardes n'en étaient pas vraiment...
Scénario Uchronie IDEO
Information détaillées
ZenleeK
Etudiant de la Faculté
Empire de Kohr

le Dolink 21 Rastel du 1562ème cycle à 15h47

Corneille retenta l'assaut à coup de Tourment de Vie.

Ses derniers essais n'avaient pas été concluants, mais il n'abandonna pas et murmura cette fois ce qui devait être la fin d'une incantation à voix haute, recula de quelques mètres tandis qu'il attaquait les deux bandits.

Son attaque fit mouche cette fois (58), lui dessinant un sourire vainqueur au visage.

Il regarda les bandits pour savoir à quel point ils étaient touchés.

Il cria pour confirmer les probables déductions de Grim :


À l'assaut !

Information détaillées
Esthroth Rynvann
Quendë, Maître des Secrets
Peuple Elfe

le Dolink 21 Rastel du 1562ème cycle à 16h29

Ce fut donc Corneille qui amorça réellement les hostilités.

Les bandits leur avaient laissé une chance de s'en sortir sans combattre mais l'apprenti druide voyait les choses d'un tout autre œil. Ils n'étaient -a priori- pas rémunérés pour leur mission, alors autant en profiter pour récupérer tout ce qu'ils pouvaient sur leur chemin : les hallebardes ne manqueraient plus à personne et l'argent amassé par les bandits pourrait servir une plus noble cause... la leur !

Bien que préparés à toute éventualité, les deux bandits ne s'attendaient à pas à subir une magie de zone aussi violente que celle de Corneille. Ils eurent d'abord un haut de cœur puis un coup de mou extrêmement violent (-5 PVs), leur faisant laisser la garde. La chance souriait aux audacieux ! Le Grim' et Milly auraient donc une chance d'attaquer avant que les deux bandits ne puissent se reprendre et riposter.

Scénario Uchronie IDEO
Information détaillées
Altarielle
Observatrice de la non-vie, Ordonnatrice de l'Orage
Peuple Elfe

le Dolink 21 Rastel du 1562ème cycle à 19h25

Ohlalala.
A peine le grand Philou s'était-il rembraillé que tout partit en sucette.
Armes pointées en direction des têtes d'anges, j'en profitais pour m'écarter du tumulte à venir.
Des bandits. Eh ben dis donc !
Les deux héros paraissaient déterminés à en découdre. J'aurais plutôt misé sur la ruse mais bon, c'était pas trop leur genre.

Des premiers coups furent échangés.
Pif Paf Schalck.
De mon côté, je farfouillais dans ma besace, l'air de rien, encore étalé par terre.
Ah...Tiens tiens...En voilà une bonne pensais-je en trouvant une fiole à mon goût.

D'un geste pas forcément gracieux, je dégoupillais la potion explosive et tentais de la lancer aux pieds des deux bandits, hurlant farouchement :


Bordel Philou ! T'as changé ! Prends ça dans l'cul, comme ta mère dans l'temps ! Ah-Ah-Ah !

La fiole balancée, je me couvris le visage.
On sait jamais où et comment ça pète ces trucs là.
La diversion étant, je me relevais péniblement sur mes deux jambes puis me dirigeais vers le cheval.
Fallait déguerpir et vite !
Information détaillées
Esthroth Rynvann
Quendë, Maître des Secrets
Peuple Elfe

le Dolink 21 Rastel du 1562ème cycle à 19h51

La fiole roula mais pas tout à fait où Grimwald l'avait anticipé (74). La forme des flacons étant ce qu'elle est, la fiole s'écarta de sa trajectoire initiale et rebondit un peu plus en direction de Corneille. Dommage !

D'une part, les dégâts ne seraient pas optimaux ; d'autre part, l'apprenti druide serait aussi touché par le souffle de l'explosion (-3 PVs pour Corneille et les deux bandits). En se relevant et en retirant des morceaux de verre plantés dans son bras, le plus grand des deux balancerait quelques jurons.


Merde !
Qu'est-ce qu'c'est c'bordel ?


Le groupe n'était peut-être pas vaillant mais les bandits avaient clairement sous-estimé les trois héros. En seulement deux attaques, ils avaient perdu plus d'un tiers de leur endurance globale. L'idée de fuir face à ce déferlement de magie et de feu commencerait donc à germer dans leur esprit veule.
Scénario Uchronie IDEO
Information détaillées
ZenleeK
Etudiant de la Faculté
Empire de Kohr

le Dolink 21 Rastel du 1562ème cycle à 22h31

Corneille commençait à reculer quand la fiole explosive de Grim atterrit entre les gardes et lui.
Se protégeant d'une manche, il fut projeté en arrière par le souffle de l'explosion.
Légèrement sonné, il se releva en secouant la tête, pris d'un acouphène. Il essuya le verre qui avait éraflé sa tenue et se remit en position alerte, prêt à réattaquer dès qu'il en aurait la possibilité.

Il était maintenant situé à quelques mètres sur le côté, assez éloigné du groupe pour jeter ses sorts en voyant venir un éventuel assaillant.
Information détaillées
Alantas
Kohrien, Ambassadeur Impérial
Empire de Kohr

le Lüdik 22 Rastel du 1562ème cycle à 13h14

Son coude mord le vent. L'homme recule. Puis c'est le chaos. Un sort de Corneille s'abat sur les voleurs et un bruit de récipient brisé retentit. Un souffle assez violent fait virevolter ses cheveux, des shrapnels de verre lui frôlent le visage.

Si le grand "garde" avait été seul, elle l'aurait chargé. Après tout, il est plutôt facile de désarmer un homme en visant certains points faibles. Le problème, c'est qu'ils sont deux, et Corneille et Grim seraient capables de la tuer dans le tas. Mais Milly sent l'hésitation et un peu de peur dans la voix de l'homme. Alors tandis que retombent les fumeroles, elle murmure à voix basse une drôle de litanie. Dans l'une de ses mains apparaît une flamme qui se met à tournoyer sur elle-même, de plus en plus vite, jusqu'à former une sphère d'énergie concentrée.

Elle soulève la boule de feu à hauteur du visage, fait un pas en avant, interpelle les factionnaires d'une voix forte et décidée.

Bon, les gars. On est en mission, là. Vous nous faites perdre un maximum de temps, et ça me fait chier. Alors on va tous arrêter de jouer aux débiles quelques secondes. Voilà le marché.

Elle décompte avec les doigts de l'autre main pour appuyer son propos.

Un, vous allez gentiment poser vos armes et nous laisser passer. Deux, pour nous avoir ralenti, vous allez nous filer la moitié de ce que vous avez extorqué depuis hier. Trois, vous allez décarrer d'ici avant ce soir et faire en sorte qu'on se recroise plus jamais.

Elle conclut en affichant un sourire menaçant.

Vous avez le choix. Soit vous acceptez, soit j'vous envoie sur Lüdik.
Alantas Ilverin
Information détaillées
Esthroth Rynvann
Quendë, Maître des Secrets
Peuple Elfe

le Lüdik 22 Rastel du 1562ème cycle à 13h48

Là, ça semblait très sérieux. Si l'un d'entre eux devait se prendre cette boule de feu, il s'approcherait dangereusement de la mort, sans compter qu'il pourrait être directement propulsé vers le fleuve, voire l'autre rive... Le petit bandit fut le premier à faillir (38), il lâcha sa hallebarde en signe de reddition et il aurait bien accepté les conditions de Milly sans discuter si son grand comparse n'était pas intervenu (20).

Okay, très bien, on vous laisse passer...

Il fit un signe de tête à l'autre puis il jeta très fort la hallebarde en direction de Milly, qui l'esquiva comme si de rien n'était (10). Au même moment, ils se jetèrent tous les deux du côté de la berge, cachée par le dénivelé, et commencèrent à détaler en direction du sud-ouest en suivant le fleuve.

Si les propos de Milly étaient corrects, ces héros étaient en mission et souhaitaient traverser le pont, ils n'auraient donc ni le temps ni l'envie de poursuivre deux bandits du mauvais côté du fleuve. Qui plus est, aucun des membres du groupe ne semblait taillé pour la poursuite. Les poches pleines à craquer de leur butin durement acquis, c'était un pari qui en valait la peine.

Scénario Uchronie IDEO
Information détaillées
Alantas
Kohrien, Ambassadeur Impérial
Empire de Kohr

le Lüdik 22 Rastel du 1562ème cycle à 14h34

Milly sent la hallebarde, l'évite, puis entend les bruits de pas précipités. Les deux vermines se carapatent. Irritée par la dernière tentative mesquine, elle fait quelques pas à leur suite, pour les avoir en visuel.

Elle ne veut pas les tuer, mais leur faire bien comprendre qu'ils n'ont pas intérêt à croiser à nouveau leur route. Alors elle lance sa boule de feu un peu à l'arrière du bandit le plus à la traîne, pour qu'il en sente la chaleur. Avec un peu de chance, le souffle le gratifiera d'une bonne gamelle et lui fera bouffer un peu de terre.
Alantas Ilverin
Information détaillées
Altarielle
Observatrice de la non-vie, Ordonnatrice de l'Orage
Peuple Elfe

le Lüdik 22 Rastel du 1562ème cycle à 14h55

La pseudo-bataille débutait.
Tirant sur mon endurance légendaire, je parvins à ma relever pour atteindre mon cheval resté à quelques mètres de là, avant que l'extorsion ne débute.
L'explosion avait produit son effet.
Bon certes le lancer n'était pas exemplaire mais après des jours de voyages, mon épaule était un brin rouillée.


Ah ! Ah ! Ah !, fis-je en tentant d'enfourcher mon fidèle destrier déjà bien chargé.

Mais alors que ma deuxième tentative échouait lamentablement, je me rendis compte que les deux bandits détalaient déjà par la berge du fleuve.
Moi qui comptais mener une charge héroïque...


Eh les jeunes, le bon point c'est que vous avez chopé des jolis jouets ! m'exclamais-je en pointant les hallebardes.

Abandonnant l'idée de remonter sur le cheval, je m'approchais du corps près de la rive en tenant le destrier par la bride.
Prenant une paire de lunettes fines mais encore en bon état, je l'auscultais en quête d'indices sur son origine voir d'une quelconque richesse qui aurait échappé aux deux voleurs.
Y'a pas de petites économies.
Information détaillées
Esthroth Rynvann
Quendë, Maître des Secrets
Peuple Elfe

le Lüdik 22 Rastel du 1562ème cycle à 14h58

Le plus petit bandit était légèrement à la traîne. Premièrement, parce qu'il était parti un peu en retard ; deuxièmement, parce qu'étant situé à droite du pont, il avait dû parcourir un peu plus de distance ; troisièmement, parce qu'il était plus petit. Bref, le souffle de l'explosion du sort de Milly le fit tomber en avant. Au passage, il perdit quelques pièces de monnaie. Pas le temps de les récupérer, il lui fallait fuir au plus vite et rattraper son acolyte.

Quant aux recherches du Grim', elles ne furent que très peu fructueuses du point de vue de la richesse. Les bandits, consciencieux dans leur travail, avaient pris soin de récupérer tout ce qui pouvait avoir la moindre valeur sur le corps du pauvre garde. Cependant, sur le plan des informations, un tatouage sur son avant-bras en forme de fleur, laissait penser qu'il avait fait partie plus jeune d'un groupe de gardes à Restauration, le groupe Dandélion, connu pour ses beuveries sans fin et ses bizutages orgiaques des nouveaux membres.

Scénario Uchronie IDEO
Information détaillées
ZenleeK
Etudiant de la Faculté
Empire de Kohr

le Lüdik 22 Rastel du 1562ème cycle à 16h35

Corneille voulut lancer un sort, mais trop tard, les bandits étaient partis très rapidement.
Pendant que Grim se jetait sur le cadavre comme sur sa première pucelle, pour reprendre son narrateur, Corneille ramassa la hallebarde que le petit bandit avait laissée tomber.

Il était un peu déçu de la proposition de laisser partir les bandits, mais n'en dit rien.

Il dit à ses compagnons :


Prenez l'autre si vous voulez.


Et se tournant vers Milly :


Le bandit que tu as touché a fait tomber de l'argent je crois.
Il est à toi.

Information détaillées
Alantas
Kohrien, Ambassadeur Impérial
Empire de Kohr

le Lüdik 22 Rastel du 1562ème cycle à 23h57

Ah !

L'adolescente se précipite sur la berge pour chercher les pièces larguées dans sa fuite par le bandit. Elle remonte au niveau du pont, partage la monnaie en trois parts égales avec une petite grimace.

Tenez, dit-elle à ses compagnons en leur tendant chacun une part. Ça me fend le cœur, mais ça serait malhonnête de tout garder pour moi. J'vous laisse aussi les hallebardes. Je suis trop petite pour manier ce genre d'engin.

Elle s'interrompt quelques instants puis éclate de rire pour une raison connue d'elle seule.
Alantas Ilverin
Information détaillées
Esthroth Rynvann
Quendë, Maître des Secrets
Peuple Elfe

le Malina 23 Rastel du 1562ème cycle à 13h14

Ramassant le butin abandonné sur la berge, Milly devrait partager quatre pièces d'argent et six pièces de bronze. Si cela ferait bien deux bronze par personne, à elle de décider comment diviser l'argent "équitablement". Corneille ramassa une hallebarde, l'autre serait laissée sur place à moins que Grimwald la charge sur son canasson.

Ils pouvaient alors passer le pont mais ils devaient d'abord décider s'ils faisaient un détour au nord par le camp Pavois comme cela était indiqué sur la carte ou s'ils prenaient un chemin plus rapide et se dirigeaient directement à l'est vers Bouclier et les environs de Restauration.

Scénario Uchronie IDEO
Information détaillées
ZenleeK
Etudiant de la Faculté
Empire de Kohr

le Malina 23 Rastel du 1562ème cycle à 14h28

Corneille sourit à la proposition de Milly et l'accepta :


C'est tout à ton honneur.
C'est d'ailleurs une idée qu'on peut garder pour la suite : partager équitablement les gains qu'on a fait en équipe, indépendamment de succès personnels, puisque c'est quelque chose de très variable.

En tout cas, félicitations à nous, je trouve qu'on a très bien fonctionné en équipe, tant dans la diversion que les attaques qui ont suivi.


Il referma sa main dès que Milly lui donna 1 pièce d'argent, ajoutant :

Garde une part supplémentaire, si tu ne prends pas de hallebarde.


Il sortit ensuite la carte de son manteau et dit :


La prochaine étape indiquée est proche de Pavois.
J'aimerais personnellement y faire un détour, même bref, pour voir l'état de la ville.
On a certes une mission, mais vérifier le reste ne devrait pas nous faire de mal.
Et on trouvera peut-être des offres intéressantes dans les commerces.
Information détaillées
Altarielle
Observatrice de la non-vie, Ordonnatrice de l'Orage
Peuple Elfe

le Malina 23 Rastel du 1562ème cycle à 15h48

Ah, le groupe Dandélion. Bon à savoir.
Je regardais plus attentivement le corps du garde, ses yeux sans vie.


Pauvre gars. Il a tout donné hein?

Péniblement, je tirais la dépouille vers le cheval. Ce bon vieux compagnon de route pourrait bien supporter le poids d'un mort.

Eh les jeunes, aidez moi à le hisser sur la Marguerite, 'fin le canasson quoi !
Vous croyez quand même pas qu'on va laisser un valeureux se faire bouffer par les vers?!

Bande de sauvages.


Des corps, j'en avais vu, charriés, reniflés, découpés.
Pourtant, j'avais toujours mis un point d'honneur à leur accorder une belle fin.
On déconne pas avec la Mort les petits potes.

Une fois harnaché sur Marguerite, j'y attachais également la hallebarde puis gardais la jument à la bride.
L'argent récupéré par le Gamin Un fut accepté sans rechigner. On m'avait appris à ne jamais refuser un cadeau.
Jamais. Jamais. Jamais.


Bon, en route pour Pavois. On y laissera la dépouille au poste de gardes.
Faudra pas trop presser le pas, l'Grim cavale pas aussi vite que vous.


Ainsi, nous prîmes la route.
Quelle belle journée de merde.
Information détaillées
ZenleeK
Etudiant de la Faculté
Empire de Kohr

le Malina 23 Rastel du 1562ème cycle à 17h19

Corneille regarda le vieux hisser le corps difficilement sans intervenir.
Un mort ne pourrait être reconnaissant peu importe ce qu'on faisait pour lui.
Sans compter que trimballer un corps les rendrait suspect.

Enfin bon, à voir.
Une fois que Milly aurait donné le montant de son choix à Grim, Corneille se mettrait en route.
Information détaillées
Esthroth Rynvann
Quendë, Maître des Secrets
Peuple Elfe

le Malina 23 Rastel du 1562ème cycle à 19h06

Lorsqu'ils passèrent sur le pont, les membres du groupe purent constater que le fleuve n'avait pas le même débit qu'au printemps. Normal, les glaciers se reformaient dans les lointaines montagnes de l'est. Le débit étant diminué, Restauration subissait donc la pénurie annuelle d'eau et d'énergie hydro-mécanique...

Sans les tributs versés par les villages alentours, il était certain que le peuple de Restauration se révolterait. Si l'on ajoutait à cela le climat de défiance et l'exaltation de certains influençables, les autorités seraient vite débordées et le banditisme augmenterait.

Le cercle devenait vicieux.
L'économie était-elle le nouvel angle d'attaque du Fléau ? Cela serait-il suffisant pour faire tomber Restauration ?


________

Deux jours s'étaient écoulés depuis le départ du pont.

Corneille, Grimwald et Émilie arrivèrent plutôt dans un camp retranché à la lisière de la forêt que dans une ville à proprement parler. Sur le chemin, Grimwald aurait la possibilité de faire une ou deux potions de régénération, ainsi qu'une potion de poison, s'il le souhaitait.

Chacun de ces sous-bastions regroupait de nombreux civils mais aussi au moins autant de soldats. La plupart avaient été placé pour sécuriser les environs avant l'établissement des villages de fermiers ; dans certains cas, ils n'avaient eu qu'une fonction purement défensive à l'époque où le Fléau se situait aux portes ultimes de la vie. Pavois faisait partie de la première catégorie.

Cependant, le groupe fut à nouveau arrêté par des gardes à l'entrée de Pavois. Rebelote ! Non pas parce qu'ils devaient payer un tribut cette fois-ci mais simplement parce qu'ils transportaient un cadavre qui commençait sérieusement à empester la mort. Et ça, c'était sacrément louche !


Halte-là ! C'est quoi cette histoire ?
Vous êtes venus répandre la mort et la maladie dans nos rangs ?


Si les trois héros se considéraient comme tels, les gardes les voyaient plutôt en cet instant comme des agents nécromants infiltrés. Au moindre geste suspect, ils se retrouveraient dans une fâcheuse situation.
Scénario Uchronie IDEO
Information détaillées
Altarielle
Observatrice de la non-vie, Ordonnatrice de l'Orage
Peuple Elfe

le Malina 23 Rastel du 1562ème cycle à 19h51

*** Grimwald avait en effet profité du chemin, prétextant de multiples pauses dues à sa prostate et ses jambes douloureuses, pour concocter quelques potions et ainsi garnir son stock.
Au final, c'était un poison (33) à base de plantes toxiques ainsi qu'une potion de régénération (53) qui vinrent compléter sa collection. ***


*** Entrée de Pavois, deux jours après la bagarre du pont. ***


Marguerite s'arrêta nette face aux gardes.
Bon c'est vrai que le pauvre gus commençait à schlinguer sévère, mais ce n'était pas une raison pour imaginer de drôles de pratiques.
D'un pas aussi honorable que deux jours de marches ininterrompues pouvaient me le permettre, j'avançais vers les gardes.


Bonjour-bonjour les jeunes !
N'en tenez pas les deux zouaves qui m'accompagnent pour responsables, si ce gars là se décompose sur ma Marguerite, c'est du simple fait de l'Oncle Grim'.


L'introduction laissait à désirer, mais j'avais le sens du spectacle...et le goût du risque.

Avant de me faire rôtir ou je n'sais quoi, sachez juste qu'on a trouvé ce pauvre gars quasi mort près du pont pas loin d'ici. Deux p'tits cons, enfin un plus grand que l'autre, lui avaient fait la peau.
Si ce courageux soldat n'avait pas, dans son dernier souffle, donné l'alerte, on aurait pu se faire détrousser, voir même dépecer !


J'entendais déjà les violons accompagner le ronronnement épique de ma voix.
Encore une histoire qu'on chanterait dans les tavernes, une histoire tout droit tiré des aventures du grand Grimwald, l'alchimiste qui a vaincu la Mort !


Bref, j'me suis dit "quand même, on va pas laisser ce p'tit gars s'faire bouffer par les vers". Et va y que je te l'ai mis sur Marguerite, avec mes p'tits bras tout frêles, histoire de voir si quelqu'un pourrait lui offrir une fin digne de ce nom.

Du bout d'un doigt noueux, je lui montrais le bras un brin altéré qui dépassait, laissant apparaître le tatouage des Dandélion.

Entre nous, m'est avis que les gars de Restauration, ils aimeraient savoir où est passé leur copain. En plus ceux là, ils ont la réputation de bien savoir vous accueillir, si vous voyez c'que j'veux dire...

Ouai...bon...
Enfin fait peut-être qu'ils ne voyaient pas.
Information détaillées
Esthroth Rynvann
Quendë, Maître des Secrets
Peuple Elfe

le Mirion 24 Rastel du 1562ème cycle à 00h36

Bon, les explications un peu farfelues du vieux Grim' semblaient se tenir.

Très bien !
Jetez le cadavre sur le côté, nous allons le brûler. On ne veut pas rapporter de saloperies dans le camp.


Un des deux gardes vint examiner le corps de plus près et confirmer l'appartenance au groupe Dandélion.

Oui, j'connais ces gars-là.
J'ai un ami à Pavois qui en fait partie, je vais lui demander de l'identifier. Il aura peut-être quelques mots à dire avant qu'on l'brûle.


Alors qu'il rentrait dans le camp un peu précipitamment, ils se retourna vers le groupe. Sur le coup, il n'avait pas pensé à les remercier.

Merci d'avoir rapporté l'information, nous allons renforcer la sécurité sur le pont.

L'autre garde, toujours en poste, baissa sa hallebarde (ce qui semblait être une arme de prédilection dans le coin). Il était beaucoup plus tendu et grognon que son camarade.

Vous pouvez passer ! Faites pas d'bêtises !

Pavois leur ouvrait donc ses portes. Le camp retranché avait été aménagé depuis plusieurs dizaines de cycles, il était donc à moitié civil et à moitié militaire. Les tentes avaient été remplacées depuis longtemps par des maisons en bois plus confortables. Beaucoup de soldats circulaient au milieu de ces baraquements mais on pouvait y trouver quelques boutiques, pour la plupart liées aux besoins militaires et héroïques (armes, armures, magie, potions). Il y avait aussi une auberge et un restaurant. La plus grande baraque située au nord du camp, fabriquée en pierre, devait être le quartier général de Pavois.
Scénario Uchronie IDEO
Information détaillées
Altarielle
Observatrice de la non-vie, Ordonnatrice de l'Orage
Peuple Elfe

le Mirion 24 Rastel du 1562ème cycle à 09h45

A la bonne heure !

Péniblement, avec plus de précaution que nécessaire, je fis glisser le cadavre sur le bas côté. Viendrait le chercher qui voudrait.
Ensuite, je filais vers l'unique grande artère du village, en quête de quelques distractions.


On se retrouve plus tard les jeunes, le Grim a quelques achats à faire.

...Et accessoirement une hallebarde à se débarrasser.
Une boutique militaire, "L'acier qui tâche", attira mon attention. Pas qu'il y ait beaucoup de choix en même temps. Attachant Marguerite sur un poteau de bois qui soutenait le porche, j'entrais, hallebarde en main.


Bonjour-bonjour collègue artisan !
Prends pas peur avec ma hallebarde, je viens pas pour t'embrocher juste pour te la proposer !


Bah oui, voir débarquer un vieux sénile avec une hallebarde en mains, ça n'est pas de nature à rassure qui que ce soit.
Après avoir posé l'arme contre un étal, faut dire que c'était sacrément lourd, je m'approchais du vendeur, suffisamment pour qu'il puisse distinctement entendre ma voix étrangement chevrotante**.


J'suis juste de passage, héros en mission, tu connais la rengaine. Bref !
J'aurais besoin de m'équiper un peu mieux, t'aurais quoi qui me conviendrait?
En échange, je veux bien te céder cette superbe hallebarde de collection, un vestige de famille dont on dit qu'elle aurait appartenu aux Ambrecoeur, rien que ça ! J'ai aussi des potions, notamment de quoi garder la pêche malgré l'âge qui vient.


Faut dire que j'étais parti un peu léger de Renaissance...


**Si nous sommes seuls dans la boutique, Grimwald tente le jet d'un sort d'Avilissement.
Information détaillées
ZenleeK
Etudiant de la Faculté
Empire de Kohr

le Mirion 24 Rastel du 1562ème cycle à 12h10

Corneille laissa Grim partir devant et dit à Milly :


Veux-tu aller quelque part ? J'irais bien dans une armurerie, comme je soupçonne Grim d'avoir fait.
Information détaillées
Alantas
Kohrien, Ambassadeur Impérial
Empire de Kohr

le Mirion 24 Rastel du 1562ème cycle à 21h01

L'armurerie ? Bof, ça m'intéresse pas trop. J'ai plutôt envie de manger un bon bout. Un vrai plat, quoi. Pas la merde habituelle. J'vais essayer de voir s'il n'y a pas un restaurant ou un truc comme ça dans le camp.

Milly sourit.

T'inquiète pas, je trouverai bien mon chemin toute seule. A moins que t'aies faim aussi ? Enfin, dans tous les cas on peut se donner rendez-vous à l'auberge après.


Alantas Ilverin
Information détaillées
Eldritch Ul
Analyste de la non-vie, Soeur de la Tempête
Peuple Elfe

le Mirion 24 Rastel du 1562ème cycle à 22h56

On a quand même sacrément mal au cul sur ces tabourets !

Tu baillas, t'étiras, danseuse la moins souple et la moins féminine du monde, c'est pas grave, la bière était bonne ! Un sifflement habituel provenant d'un quelconque pernet te fit tourner la tête, le poing sur la hanche.

Quoi ? T'as un soucis l'refroidi ? Tu veux que je te dragonnes, l'peccata ? Tss.

Tu soufflas sur ta bière comme si ça allait changer sa température. Katana et Naginata à ta portée en cas de pépin, tu commençais à t'ennuyer ferme ! Blablabla les héros pas recommandables. Passer pour une péronnelle à ça ! Tu te doutais oui, du regard des autres. Par contre, peut-être ne te prenaient-ils que pour un garçon un peu idiot : ricanement. En même temps, ton physique te servait bien là-dessus ! Ils seraient surpris... si surpris ! Mais personne ne voulait te voir combattre, enfin, pas ceux que tu connaissais.

Mais à Pavois, c'était toujours la même chose.

Rah ! Même pas un petit bandit ! Donnez-moi de quoi faire ou je désamour de cette ville, fléau ou pas !

Rien d'aconché dans ta situation et pourtant, tu te prêtas à ricaner, encore et toujours adonc. Avec un peu de chance, tu attirerais de mauvais oiseaux.

Mais que tu avais mal au cul dans cette auberge !
Information détaillées
Esthroth Rynvann
Quendë, Maître des Secrets
Peuple Elfe

le Mirion 24 Rastel du 1562ème cycle à 23h25

À l'armurerie : L'acier qui tâche

Le marchand était plutôt avenant. Il fut d'abord très enjoué par l'arrivée du vieil homme puis paniqua soudainement à la vue de la hallebarde et leva les mains au niveau de la tête pour se protéger.

Ahhhh, vous me faites peur. Ne me tuez pas s'il vous plaît ! Tout mon stock est à vous si vous laissez la vie sauve...

Il simulait bien sûr d'une manière grotesque.

Ha ha ha, vous êtes très drôle monsieur ! Hé hé...

Après s'être assez esclaffé de sa bêtise, il examina la hallebarde de Grimwald.

Hum. Oh oui, modèle classique de Restauration. Quelques cycles d'usage, peu servie, en bon état. J'vous en donne pour deux pièces d'argent.

Il subit alors un... rien du tout de Grimwald (67) et enchaîna naturellement sur ce qu'il pouvait proposer en échange. Cependant, le discours sur la hallebarde ne l'avait pas impressionné ; chacun tentait de mettre en valeur les merdes qu'il avait récupérées sur le chemin comme il pouvait afin d'en tirer le meilleur prix.

Eh bien, je ne voudrais pas vous proposer du matériel que vous ne sauriez manier, ce serait malhonnête de ma part. Que souhaitez-vous exactement comme arme ? Une légère, je suppose ?

La question revenait plutôt à "qu'est-ce qu'il est capable de porter le vieillard ?"

_________

Au restaurant : Le Cerf dans tous ses états

Comme son nom l'indique, il offrait des mets de cervidés sous toutes ses formes : grillé à la broche, cuit au four, en tourte, en pâtée, etc. Contrairement à l'auberge, le restaurant ne se focalisait que sur les mets à base viande chassée dans la forêt. Il y avait donc aussi un peu de sanglier, quelques races d'oiseaux et même de l'ours ! Des légumes accompagnaient parfois les plats mais c'était plus un genre de décoration, histoire de relever le goût. La bière coulait bien sûr à profusion.

A l'auberge : L'auberge de la forêt (pas très original)

Il y avait une fille garçon manquée, ivre et très bruyante, mais particulièrement bien équipée. Probablement une héroïne esseulée qui s'occupait à tuer le temps.


Hrp : je ne pourrai probablement pas répondre demain et après-demain. Je vous laisse faire les présentations.
Scénario Uchronie IDEO
Information détaillées
ZenleeK
Etudiant de la Faculté
Empire de Kohr

le Joriol 25 Rastel du 1562ème cycle à 23h00

À bien y réfléchir, peut-être que vendre deux hallebardes d'affilée au même vendeur ne serait pas favorable au négoce.

Et puis, avec un peu de chance, en repassant en soirée, il croiserait des gens plus susceptibles de l'agresser, lui offrant ainsi une occasion de récupérer de quoi remplir sa bourse et des informations sur l'état de la ville.

Il répondit donc à Milly :


Très bien. Je vais chercher l'auberge. À plus tard.


Sur ces paroles relativement brèves, il alla chercher cette fameuse auberge. Il erra un moment sur les axes principaux, jugeant qu'une auberge digne de ce nom serait visible depuis ceux-ci, jusqu'à trouver un bâtiment dont l'enseigne avait pour emblème un grand bouclier.

Pavois... Typique, pensa-t-il en souriant.

Il entra donc en évitant de décapiter qui que ce soit avec sa hallebarde qu'il peinait à porter convenablement, s'approcha du comptoir et salua l'aubergiste, attendant qu'elle soit disponible.

Page [1] [2] [3] ...[7] [8]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page
Haut de bloc






Bas de bloc