Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

131 Joueurs sur Ideo (4383 inscrits) : 74 humains (2265), 32 elfes (1374), 25 orcs (744) | 14 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

Les élus

Un monde en devenir. Un monde à imaginer. Ouvert a tous.
Le Monde des Rêves : Les rêves sont un moyen d'échapper à la réalité quotidienne. On peut rencontrer d'autres rêveurs dans le monde des rêves, mais ces rencontres floues, si elles sont parfois enrichissantes n'ont jamais valeur de communication. Pas de diplomatie ni de serments ici car les rêves sont avant tout ... des rêves.

Page [1] [2] ...[5] [6]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Tabatha Defrancie
Kohrienne, Traqueuse Impérial
Empire de Kohr

le Malina 6 Solianas du 1562ème cycle à 15h21


Tabatha s’éveillait doucement.
Les cris et les piaillements d’oiseaux, la firent sourire. La caresse du vent sur son visage, atténuant parfois la douce brûlure du soleil la fit s’étirer voluptueusement.

Elle s’était endormie sans s’en apercevoir.
Tabatha adorait s’éveiller, après avoir dormi à la belle étoile.

La jeune femme bougea sa main qui reposait sur son ventre, la remontant lentement sur sa poitrine. Elle sentit son sein gauche sous sa paume…

Tabatha, s’était redressée d’un mouvement brusque, ses yeux émeraude braqués sur sa poitrine.

Qu’est-ce que…

Une robe immaculée l’enveloppait.
En tirant sur la fine étoffe, la jeune femme observa que le vêtement laissait deviner les formes de son corps. Et elle était nue, sous cet étrange vêtement.

Tabatha enjamba un grand rouleau de ce qui semblait être du parchemin.
Plus loin, Ambre paissait tranquillement et Tabatha se contint de siffler sa jument.
Un rapide regard alentour la fit pousser un soupir de dépit.

Que faisait-elle ici ? Ou étaient passées ses affaires ?

La jument était dessellée et Tabatha ne voyait ni selle, ni fontes. Son grand sac de voyage avait disparu. Ses armes avaient disparues…

Tabatha revint sur ses pas et chercha ses vêtements des yeux. Aucunes traces de ses bottes, de ses pantalons, de son pourpoint de cuir.

Délémia…

Tabatha s’efforça au calme.

Ambre et elle, se trouvaient dans une immense vallée. La vallée était cernée par une forêt qui bouchait l’horizon.
Les légères rafales de vent faisaient se courber de hautes herbes. Tabatha laissait son regard errer sur le lieu, incapable de faire autre chose.
Pâquerettes, marguerites, bleuets et coquelicots comme d’autres fleurs des champs, piquetaient la verdure de couleurs.

Bon… Ou suis-je et que fais-je ici ?

Il avait fallu quatre grosses pierres pour que la carte soit étalée sur l’herbe verte et grasse.
Pourquoi cette carte se trouvait-elle dans cette vallée ? Pourquoi elle-même se retrouvait-elle ici ?
Cette carte ne répondrait pas à ces questions. Mais la carte n’était pas là par hasard. Elle lui révélerait certainement quelque chose…

Tabatha s’agenouilla et resta silencieuse, les yeux fixés sur la carte longue et large de la longueur d’un bras.

Un cercle blanc délimitait une zone nommée vallée. Et au centre de la zone, une croix blanche avait été tracée.

Bien… Le cercle blanc représente cette vallée et la croix c’est certainement moi…

Au Nord-Est, une ville avait été dessinée en rouge. Un nom était inscrit en larges lettres rouge vif. Utopie.

Au Nord-Ouest, un autre emplacement figurait une autre ville. Cette fois, la couleur utilisée était le jaune vif. Illusion.

La citée de l’Ouest, avait elle aussi un nom. Du vert sombre. Chimère.

Un peu plus au Sud, une autre ville. Un marron clair pour un autre nom. Fantasme.

La couleur choisie pour la dernière citée située à l’Est, était un bleu tendre. Mirage.

Les doigts de Tabatha glissèrent dans ses mèches de jais indisciplinées.

C’est une carte d’Idéo mais… Délémia… Cesse de jouer avec mes nerfs !

Une ville en place de plusieurs…
Tabatha reconnaissait la mer qui baignait les côtes de Sardân et d’Angelune. Elle reconnaissait les cours d’eau, sommairement représentés sur la carte. Les couleurs employées étaient représentatives des domaines oubliés…

Mais ce n’est pas mon monde…

Tabatha caressait l’encolure de sa jument.
Câliner Ambre l’avait de tout temps calmée. Et aujourd’hui, plus que jamais, il lui fallait garder son calme.

C’est comme si cette carte me donnait un chemin à suivre… Ou un choix à faire. Ou une occasion de changer de vie…

La traqueuse exhala un long et profond soupir.

Elle ne rêvait pas. Le vent sur son visage etait bien réel. L'herbe sous ses pieds nus, était bien vivante.

Ou ce rêve était terrifiant de réalité...

La magie était bien réelle dans son monde. Si réelle que plus personne n’y prêtait attention.
Des blessures se refermaient sous la bienfaitrice magie blanche. Des sorts divins ou profanes, étaient lancés par certains et en tuaient d'autres. Des brasiers enflammaient des combattants et des forêts entières.
Et tout le monde trouvait cela normal.

Il sembla à Tabatha que cette journée lui ouvrait enfin les yeux.

Si son monde baignait dans la magie, il n’y avait aucune raison pour qu’elle, ne nage pas en plein irréel. Mais nager était une chose. Elle ne devait surtout pas se laisser submerger par l’étrangeté de sa situation.

Il fallait qu’elle réfléchisse avant de prendre une décision…


HRP/ Une seule règle. Tout le monde arrive sans armes et vêtu de la même manière. Longue chemise blanche et diaphane pour les dames. Pantalons et boléro noirs pour ces messieurs. Ensuite… Et bien changeons le monde ! Enfin… Si tant est que quelqu’un se décide à venir ☺


Carpe diem
Information détaillées
Chaca
Lieutenant de la Légion, Légionnaire Impérial
Empire de Kohr

le Mirion 7 Solianas du 1562ème cycle à 10h14

Un mal de crâne......

Comme un tam tam dans la tête.

Pourtant, il n'a pas le souvenir d'avoir trop bu.....juste le nécessaire pour noyer ses pensées tristes.

Il cherche a remonter le drap sur sa tête. Pas de lumière, pas encore.....

Pas de drap......

Pas le moment d'ouvrir les yeux pourtant.....trop de tam tam.....

La brise du matin caresse son corps....diantre, il a du dormir dehors....

Sa main tate le matelas sous lui.....drole de consistance.....comme de l'herbe.....

Il va falloir vraiment qu'il ouvre les yeux.....

Un d'abord, puis l'autre, tous deux éblouis par la lumière de ce matin de printemps ensoleillé.

Du ciel bleu, pas de nuage....de l'herbe a droite....de l'herbe a gauche....

Il tire la tête en arrière....de l'herbe au dessus, puis une ligne d'arbres dense, comme la lisière d'une épaisse forêt.

Bref de l'herbe partout...

Il se redresse sur ses coudes...deux pieds a l'horizon....normal, ce sont les siens....quoique....

Deux pieds blancs de peau....comme les humains......

Cornegidouille, c'est quoi ce délire ?

Il se met sur un coude, et tend l'autre bras devant lui....

Un bras bronzé, musclé mais sans trop......mais pas son bras d'orc....et une main fine.....certainement pas habituée a porter des armes.....

Cornegidouille, c'est quoi ce délire ?

Il s' assied en se frottant les yeux, et regarde ses jambes.

Deux jambes, c'est une chance, vêtues d'un, pantalon noir moulant...

Cornegidouille, c'est quoi ce délire ?

Il se redresse avec une grande souplesse et se regarde le ventre.
Deux tablettes de chocolat.....couleur blanc bien bronzé, a peine caché sous un bolero noir qui lui arrive juste sous la poitrine.

Cornegidouille, c'est quoi ce délire ?

Il est blanc, normal....enfin comme .....il ne sait pas comme quoi.....pas comme un orc, c'est sur.....

Il regarde autour de lui.....une grande vallée s' étend a ses pieds, bordée tout autour d'une épaisse forêt.

Au loin, presque au centre de la vallée, il distingue un cheval qui paisse.

Et une petite silhouette blanche pas loin.

Cornegidouille, c'est quoi ce délire ?



Un Orc qui marche va plus loin qu'un Humain assis...sauf quand il est mort.
Information détaillées
Tabatha Defrancie
Kohrienne, Traqueuse Impérial
Empire de Kohr

le Mirion 7 Solianas du 1562ème cycle à 13h49


Ambre broncha et la jument hennit doucement.
C’était un avertissement.

Tabatha n’avait jamais regretté de prendre en compte les réactions de sa jument.

Plus loin sur l’herbe, quelque chose bougeait…

Tabatha décida de ne pas se cacher.
D’ailleurs, où se serait-elle cachée ? Les premiers arbres étaient bien trop éloignés.

La jeune femme avançait, les doigts accrochés à la crinière de la jument. Ambre s’était calmée, comme si son avertissement n’avait été qu’une alerte. Une façon de prévenir sa maîtresse. C’était maintenant à Tabatha de prendre les choses en main.

La jeune femme et la jument s’étaient approchées de la forme noire apparue comme par magie. La forme était un homme. Ou une femme… Une forme qui bougeait doucement.
Tabatha se rassura, si danger il y avait, elle pourrait sauter sur le dos de sa monture et s’enfuir.

Au fur et à mesure de sa progression, la jeune femme regardait de droite et de gauche. Si elle n’était pas réellement inquiète, elle restait prudente. Un léger vent lui apportait des paroles incompréhensibles. Quelqu’un parlait à voix haute.
C’était bien un homme.

Un homme vêtu de noir était allongé sur le sol.
Tabatha était cependant bien trop loin pour discerner ce que l’inconnu ne cessait de répéter.

La jeune femme avait ralenti sa marche.
Tabatha était prête à sauter sur Ambre mais continuait à s’avancer lentement vers l’homme en noir.

Cornegidouille, c’est quoi ce délire ?

Sachant parfaitement que sa jument resterait à ses côtés, la traqueuse impériale lâcha la crinière noire.
Ses mains glissèrent sur son corps et relevèrent la longue chemise blanche sur ses jambes.
Avec des gestes lents, Tabatha ramena la fine étoffe sur sa cuisse gauche. Puis, elle enroula le tissu sur lui-même avant d’entreprendre un nœud serré.
La chemise relevée tenait bon.
Le vêtement ne la gênerait pas si elle devait sauter sur sa monture.

Cornegidouille, c’est quoi ce délire ?

Tabatha, la crinière d’Ambre en main avait repris sa progression vers l’inconnu maintenant assis dans l’herbe, et qui la regardait venir vers lui.
La jeune femme, tendue et prête à tout, s’arrêta à quelques pas de l’homme.

Cornegidouille, c’est quoi ce délire ?

Le nouveau venu, ne paraissait pas le moins du monde agressif. Il semblait même complètement perdu. Bien plus qu’elle-même ne l’avait été. Et la traqueuse se demandait bien pourquoi.

Tabatha laissa échapper un soupir, cherchant ce qu’elle pourrait bien dire...

Bonjour…


Carpe diem
Information détaillées
Chaca
Lieutenant de la Légion, Légionnaire Impérial
Empire de Kohr

le Mirion 7 Solianas du 1562ème cycle à 16h08

Chaca était perdu.

Il passe la main dans ses cheveux, longs et bouclés....il les tire devant ses yeux....noirs de jais......

Bon, ça c'etait comme avant.....un bon point....

Cornegidouille, c'est quoi ce délire ?

Il tourne sur lui même, cherchant a voir ses fesses.....il est mince....et sans doute grand vu que le pantalon et le bolero sont tous deux trop courts.

Il avise un petit ruisseau qui court le long de la prairie vers le bas de la vallée.

Il s' y précipite, et regarde son reflet dans l'eau courante.

Blanc.....les yeux verts, bien en amande.....un nez droit, des pommettes hautes, une machoire volontaire, des dents blanches bien rangées.....

Cornegidouille, c'est quoi ce délire ?

Ce n'est pas lui....pas Chaca l'orc colossal.....

Il retourne d'où il est venu, se laisse tomber a terre, la tête dans les mains.
Ce doit être un rêve.
S' il se rendort, peut etre se retrouvera-t-il a la caserne d'Escania.

Cornegidouille, c'est quoi ce délire ?


Il n'ose plus bouger, jusqu'a entendre cette voix....

Bonjour...

Il écarte les mains et regarde l'auteur de ce salut....

D'abord la lumière du soleil, crue...

Puis la silhouette qui se decoupe dans cette lumière....

Rougissant, il fait signe de la main a l'humaine qu'il découvre de se décaler sur le côté, parce que pour un attentat a la pudeur, c'est un attentat a la pudeur....


Un Orc qui marche va plus loin qu'un Humain assis...sauf quand il est mort.
Information détaillées
Irielle Kaeanydd
Sphèr’ du Cerkl’
Union de Hâvrebois

le Mirion 7 Solianas du 1562ème cycle à 19h17

Irielle se retrouva au bord de la forêt avec face à elle une vallée...

Elle resta un long moment à admirer toutes les fleurs, caressant leurs pétales, humant leur odeur.

Elle s'émerveillait de ce beau paysage si floral, si reposant, si différent de son quotidien, si étonnant.

Elle réalisa soudain que ses pieds étaient nus et que le vent caressait son corps à travers une simple et longue chemise blanche, diaphane.

Pourquoi n'avait elle pas sentit cela avant? Pourquoi cet accoutrement? pourquoi était-elle ici? Était-ce un rêve?

Beaucoup de questions assaillaient son esprit.

Elle fronça les sourcils, passa la main dans ses cheveux, comme pour se rassurer avec un geste habituel.

Sur ses gardes, et surtout réalisant qu'elle n'avait pas d'armes non plus, elle regarda partout autour d'elle pour détecter une quelconque présence. Elle se rendit compte qu'elle n'était pas seule et ces personnes l'avaient certainement remarqué....

Pourquoi avait-elle de façon si naïve regardé les fleurs au lieu de jauger les alentours? Elle pesta contre son imprudence.


Pffff Irielle!!!!!!



Information détaillées
Tabatha Defrancie
Kohrienne, Traqueuse Impérial
Empire de Kohr

le Joriol 8 Solianas du 1562ème cycle à 13h23


Tabatha était restée comme statufiée.

L’homme s’était relevé, avait effectué des gestes bizarres, et prit des postures étranges. Il s’était comporté comme un pantin qui cherchait à regarder ses fesses, puis il s’était précipité vers un ruisseau.
L’inconnu ne semblait pourtant pas avoir soif. Après être resté un long moment à regarder l’eau, il s’était affalé dans l’herbe.

Elle était peut-être tombée sur un dément...
La seule personne dans les environs... Et elle était peut-être atteinte de démence…

L’homme fit un signe de la main qu’elle ne comprit pas et Tabatha s’approcha de l’inconnu. Elle le dominait de toute sa taille et hésita un instant avant de se baisser lentement et de s’agenouiller face à lui.

Ecoutez… Je suis moi-même un peu perdue alors si vous pouviez ne pas paniquer vous-même… Je ne sais pas ce que je fais ici et je suppose que vous êtes tout aussi perplexe que moi. Alors si vous pouviez cesser de répéter votre cornegidouille… J’apprécierai !

Tabatha fut presque surprise en dévisageant l’inconnu. Tous deux se ressemblaient un peu.
Cheveux longs et noirs, yeux verts et une certaine similitude dans les traits du visage.
Ce qui ne l’étonna aucunement, c’est de ne pas connaitre l’homme.

Je ne sais pas ce que je fais ici. Ce que je sais c’est que je m’appelle Tabatha. Tabatha Defrancie. Je suis kohrienne et traqueuse impériale. Et la jument derrière moi est la mienne. Il y autre chose… J’ai laissé une mystérieuse carte un peu plus loin… Vous pouvez marcher ?

Oui. Il pouvait. Il avait couru vers le ruisseau.

Nous pourrions retourner d’où je viens. Cette carte pourrait nous aider à comprendre…

Un nouvel hennissement d’Ambre interrompit la jeune femme. Une nouvelle alerte ?

Debout, Tabatha laissa son regard explorer les alentours. Plus loin, à l’orée de la forêt, une silhouette blanche et parfaitement immobile, paraissait regarder dans sa direction.

Délémia… Tu joues encore avec mes nerfs…

Tabatha avait levé haut sa main droite et l’avait plusieurs fois agitée en l’air, dans un signe qu’elle estima universel.
L’inconnu était peut-être fou mais ne lui paraissait pas dangereux.
Pourquoi cette silhouette immobile le serait-elle ?
C’était certainement une femme accoutrée de la même manière qu’elle. Une femme en chemise blanche qui se retrouvait tout comme elle et son inconnu, dans un monde étrange.
Pourquoi ces gens seraient-ils dangereux ?
Tabatha regrettait pourtant son arc et ses dagues. Elle se serait sentie bien plus tranquille.

HÉ VOUS LÀ-BAS ! VOUS POUVEZ VENIR ! NOUS NE VOUS VOULONS AUCUN MAL !

Tabatha, plantée face à la silhouette blanche, n’avait pas crié.

Elle avait hurlé son invitation.

Plus on est de fous…


Carpe diem
Information détaillées
Chaca
Lieutenant de la Légion, Légionnaire Impérial
Empire de Kohr

le Joriol 8 Solianas du 1562ème cycle à 14h00

Chaca détourne les yeux, et se relève.

Il est sensiblement plus grand que l'humaine.

Suivant son regard, il observe la silhouette au loin avant de se retourner vers la traqueuse.

Je crois que j'ai un problème.
Je m'appelle Chaca, Lieutenant de la Légion Impériale Kohrienne.
Mais je suis un orc.....ce qui ne semble pas être le cas ici.....


Un Orc qui marche va plus loin qu'un Humain assis...sauf quand il est mort.
Information détaillées
Irielle Kaeanydd
Sphèr’ du Cerkl’
Union de Hâvrebois

le Joriol 8 Solianas du 1562ème cycle à 16h15

Irielle remarqua qu'une des deux personnes lui faisait de grands signes, cela semblait plutôt amical.

Elle essayer de deviner de sa position s'ils étaient plus nombreux.

Il lui semblait que non.

Puis la personne lui hurla en ulmatéo qu'elle pouvait s'approcher et qu'ils ne lui voulaient aucun mal.

Réfléchissant quelques seconde.... Haussant les épaules.... Elle s'avança sans crainte. Après tout ils avaient plutôt l'air petits et pas bien méchants.

En se rapprochant, elle remarqua qu'une des deux personnes était une femme habillée exactement comme elle, et que l'autre était un homme qui semblait plutôt déboussolé...

Arrivé à leur hauteur, elle les détailla sans gêne des pieds à la tête et les regarda droit dans les yeux pour leur dire d'une voix franche et directe.


Gron! enfin..... se ravisant....

Bonjour je m'appelle Irielle Kaeanydd.
Information détaillées
Tabatha Defrancie
Kohrienne, Traqueuse Impérial
Empire de Kohr

le Valkin 9 Solianas du 1562ème cycle à 10h47


Tabatha se contenta de rester silencieuse.
Elle était maintenant fixée. Soit l’homme était dément, soit très perturbé.

Pour la première fois depuis son réveil, elle réfléchit à son passé. Enfin, à tout ce qu’elle connaissait de sa vie d'avant.
De son ancienne vie !
Elle avait pourtant bien eu une vie, avant de se retrouver dans cette étrange vallée...
Elle avait une mère. Un chien. Et Ambre était ici, avec elle.
Et elle était traqueuse impériale. Bien qu'elle ne sache rien de cette fonction. Elle était kohrienne. Rien d’autre… Aucun autre souvenir de sa vie ne lui revenait.

La jeune femme respira profondément.
La panique lui serrait la gorge. Un monde de folie habité par des fous… Et ce Chaca lui faisait soudain un peu peur.

Je reviens…

Tabatha, penchée au-dessus du cours d’eau, observait le reflet trouble de son visage. C’était bien elle.
Elle n’était ni un orc ni un gnoll.

Tabatha jeta un regard vers la silhouette en robe blanche.
Elle s’approchait lentement. Et il s’agissait bien d’une femme. Une autre démente ?

De nouveau à genoux face à l’inconnu, Tabatha resta un moment à le regarder sans proférer une parole. Puis, elle laissa filer un long soupir.

Chaca… Bien… Ecoutez Chaca… Je n’y comprends rien mais une chose est sûre, vous n’êtes pas un orc. Moi je suis moi-même. Enfin… Je suis la Tabatha d’avant cette folie. Je me souviens de ma mère. J’ai… J’avais un chien. Un dogue aussi grand qu’un poney nommé Dagobert. Et Ambre est ma jument. Je suis traqueuse impériale. Je suis kohrienne. Je ne me souviens de rien d’autre…Je ne sais rien d’autre de mon passé. Je ne me revois aucun ami, aucune connaissance... Comme si ma vie se résumait à très peu de chose. Une mère, un chien, une jument et un métier certainement dangereux... Alors… Je vais me concentrer sur le présent pour l’instant. Et sur cette carte là-bas…

Tabatha devait se contenir pour ne pas se laisser aller à la nervosité. Si cette tension était normale, elle ne devait pas se laisser aller à la panique.

Une voix de femme la fit presque sursauter.
Un mot que Tabatha ne comprit pas puis la femme, après une hésitation la salua et se présenta.
Cette Irielle Kaeanydd paraissait calme et parfaitement à l’aise.

Tabatha se redressa lentement.

Le bonjour… Je m’appelle Tabatha Defrancie…

La femme paraissait jeune. Bien plus petite qu’elle, de longs cheveux et des yeux d’or. Très belle.

Le calme de la femme apaisa Tabatha.
Peut-être que cette Irielle était une habitante de ce monde étranger ?

Cette femme les aiderait peut-être à comprendre ce qui se passait...



Carpe diem
Information détaillées
Chaca
Lieutenant de la Légion, Légionnaire Impérial
Empire de Kohr

le Valkin 9 Solianas du 1562ème cycle à 11h19

Chaca opine du chef.

Il n'est pas un orc.....c'est l'humaine qui le dit.
Et ce qu'il a vu dans le miroir de l'eau le conforte.

Il cherche dans sa mémoire, mais comme Tabatha, il n'a pas de souvenirs autres que ceux qu'il a dévoilé.

Peut être que la carte dont elle parle éveillera quelque chose dans sa tête.

Il reporte son regard, un peu plus assuré, sur la traqueuse.

Je suis d'accord avec vous....je ne suis pas un orc.....enfin pas ici.
Je ne me souviens de rien d'autre que de faire partie de la Légion Impériale....
Je ne sais même pas a quoi cela correspond....

Nous devrions aller voir votre carte, peut être nous evoquera-t-elle quelque chose...


Il est interrompu par l'arrivée d'une nouvelle demoiselle.

bonjour
pardon, bonjour, vous....vous habitez par ici ?

Un Orc qui marche va plus loin qu'un Humain assis...sauf quand il est mort.
Information détaillées
Tabatha Defrancie
Kohrienne, Traqueuse Impérial
Empire de Kohr

le Valkin 9 Solianas du 1562ème cycle à 12h42


HRP/ Il est bien entendu qu'il n'y a aucunes règles... A part les vêtements de départ. Ce n'est pas parce que Tabatha ne se souvient de presque rien, que vous devez être amnésiques 😀
Tabatha pourrait retrouver la mémoire. Ou pas...
Les rêveurs peuvent rester ensembles ou se séparer et poursuivre leurs routes, seuls. On va rigoler pour les choix sur la carte je crois 😈
Je dis ca parce que je ne sais absolument pas où je vais...
Il n'y a pas de chef... Pas d'obligations... C'est la fête quoi...
Je ferai disparaître ce hrp plus tard 😀


Tabatha regardait tour à tour le dénommé Chaca et la nouvelle venue qui s'était présentée sous le nom d'Irielle.
Même si cette Irielle finissait par dire qu'elle était tout comme eux, étrangère à ces lieux étranges, il serait plus facile de comprendre ce qui leur arrivait à trois.

Enfin, c'était à espérer...

Ne disait-on pas que l'union faisait la force ?

Carpe diem
Information détaillées
Irielle Kaeanydd
Sphèr’ du Cerkl’
Union de Hâvrebois

le Valkin 9 Solianas du 1562ème cycle à 19h12

Irielle fut intérieurement soulagée que ces deux là soient pacifiques.

Enchantée Tabatha, et enchantée ...Heu…. Vous vous appelez comment? En regardant l'homme.

En attendant sa réponse, et ne trouvant pas très pratique sa longue tunique, elle déchira un des côtés jusqu'à la cuisse pour ne plus être entravée dans ses mouvements.


Voilà qui est mieux!

Alors non je n'habite pas ici et je ne sais absolument pas ce que je fais là, pourquoi et j'espèrais que vous puissiez me répondre.

Irielle n était pas effrayée car elle avait longtemps baroudé dans tout Ideo en tant que neutre.
L'inconnu ne lui faisait donc pas peur.
Information détaillées
Chaca
Lieutenant de la Légion, Légionnaire Impérial
Empire de Kohr

le Valkin 9 Solianas du 1562ème cycle à 22h09

Oh pardon, je croyais m'être présenté.
Je m'appelle Chaca, de l'empire de Khor.

Je ne sais pas ce que je fais ici.


Il la regarde déchirer sa robe, admirant le galbe de la cuisse d'un oeil qui peut paraitre connaisseur.

Puis il regarde ses mains, fines et soignées, qui dénotent avec un emploi a la légion impériale.

Son regard se porte sur Tabatha, debout devant lui, le soleil haut dans le ciel découpant sa silhouette sous sa robe diaphane.

Il aimerait la peindre.....
Un Orc qui marche va plus loin qu'un Humain assis...sauf quand il est mort.
Information détaillées
Tabatha Defrancie
Kohrienne, Traqueuse Impérial
Empire de Kohr

le Solior 10 Solianas du 1562ème cycle à 11h14


La femme paraissait sereine et Tabatha se demanda si elle ne l'etait pas un peu trop.
Une folie douce ? De l'inconscience ?

L'instant ne se prêtait ni à la politesse ni au savoir vivre et Tabatha resta un long moment à regarder ses nouveaux compagnons.
Non… Ils n'étaient pas déments. Ou ils ne l'étaient pas plus qu'elle en tout cas.

Tabatha se sentait mieux.
Elle était restée silencieuse, regardant Irielle et Chaca se présenter et avouer leur impuissance à expliquer ce qu'ils fichaient là.
L'homme s'était calmé. Et la femme paraissait presque à son aise.

La scène avait été proche du comique.
Tabatha avait assisté a un moment étrange. Si l'on était loin des mondanités, on aurait pu songer à deux personnes se rencontrant pour la première fois. Ce qui d'ailleurs était le cas. C'était le cadre et le moment qui prêtait à sourire.

Et bien voilà… Les présentations sont faites. Je me sens un peu mieux. Et surtout… Moins seule… Ah ! Ma jument s'appelle Ambre. Il y a peu, je vous aurai déconseillé de l'approcher puisque mademoiselle est un brin ombrageuse. Mais ici…

L'homme la regardait et Tabatha lui trouva un air étrange. Il semblait perdu dans ses pensées.

Tabatha défit le noeud qui retenait sa longue robe. Puis, elle imita la femme blonde, dechirant l'étoffe blanche jusqu'au haut de sa cuisse gauche. Pourquoi s'était-elle embêtée à faire ce noeud ?

Irielle… Comme je l'expliquais à Chaca… J'ai trouvé une carte un peu plus haut dans la vallée. Ce qui soulève une question. Pourquoi n'avez vous pas trouvé de cartes vous aussi ? Mais bon… Nous pourrions aller jeter un coup d'oeil a ce parchemin… C'est je crois, la meilleure chose a faire pour le moment…


Carpe diem
Information détaillées
Irielle Kaeanydd
Sphèr’ du Cerkl’
Union de Hâvrebois

le Solior 10 Solianas du 1562ème cycle à 13h56

Encore des Kohrien! A croire que tous ses rêves étaient peuplés de ceux qu'elle aimait le moins.... Elle n'avait absolument pas confiance en cette nation. Et rêve ou pas c'était récurent.

Non!!! Chaca je suis de l' Union de Hâvrebois... Je vis à Drogmar et je fais parti du clan du Cerkl'.... Et je ne suis pas trop en confiance avec des kohriens, alors j'espère que nous réussirons malgré nos différences à nous accorder...

Irielle soupira.

Comique en même temps, les six devaient lui jouer des tours pendant ses rêves pour la forcer au rapprochement dont elle parlait avec Arkhon.

Elle écouta ensuite Tabatha.


Une carte dites-vous? intéressant, allons la voir ensemble et nous aviserons ensuite.

Parlez moi chacun de vous, ce sera un bon début pour faire connaissance...
Information détaillées
Chaca
Lieutenant de la Légion, Légionnaire Impérial
Empire de Kohr

le Solior 10 Solianas du 1562ème cycle à 19h19

Chaca fit un tour d'horizon rapide.
Deux femmes, un homme et une jument.
Peut être commencer par apprivoiser la jument.
Il lui semble qu'il connaît ces animaux.
Il regarde au sol, et trouve une touffe d'herbe bien grasse.
Il s'empresse de la ramasser et se dirige vers la jument.
Il a remarqué qu'elle piaffait du sabot gauche.
Alors il s'approche par son côté droit, restant bien dans sa ligne de regard.
Il présente sa main droite ouverte avec la touffe d'herbe sous les naseaux de la belle.
Celle ci renacle un peu,  secouant la tête,  puis se décide à sentir la main. L'odeur de l'herbe fraîche l'amadou visiblement, puisqu'elle la saisit dans la main et la mâche.

Chaca lui caresse avec douceur le chanfrein, puis se retourne vers les dames.

En voilà une qui n'aura plus peur de moi.
On va voir ce parchemin ?
Et vu l'état de mes mains, je doute d'être un guerrier.

Un Orc qui marche va plus loin qu'un Humain assis...sauf quand il est mort.
Information détaillées
Tabatha Defrancie
Kohrienne, Traqueuse Impérial
Empire de Kohr

le Solior 10 Solianas du 1562ème cycle à 20h16


Tabatha marchait en tête du petit groupe.

Dans toute cette herbe, il lui fallait retrouver l'endroit où était la carte.

Irielle... Je sais que je suis kohrienne. Kohr et Delnam. Kohr est un Empire. Delnam une ville. Je me souviens de ces noms. Et je suis une traqueuse impériale. Je recherche des criminels. Je crois... Je pense que vous n'avez pas à vous méfier de moi. Je ne me sens pas plus proche de Kohr que de cette vallée. Je n'ai rien contre vous. Hâvrebois doit être votre patrie. Ce nom me revient à l'esprit. Mais c'est très flou dans la mémoire. Alors n'en parlons pas pour le moment. Mais cette carte que j'ai trouvé est différente, du peu de souvenirs que j'ai de mon monde. J'en suis certaine. A part cela... Jai une mère. Un gros chien et Ambre... Ma jument. Voilà ce que je peux vous dire sur moi. Mais vous... Vous semblez vous souvenir de votre passé non ? Vous avez plus de chance que moi. Si c'est le cas, vous pourriez nous aider si nous devions faire des choix inconnus. Enfin... Je l'espère...

Tabatha se retourna et sourit à l'homme.

Vous vous êtes fait une copine. Mais méfiez-vous de ces coups de tête. Je parle d'Ambre bien sûr...

Tabatha aperçut la grande carte étalée sur l'herbe et maintenue par les quatre pierres.

Nous y sommes...


Carpe diem
Information détaillées
Chaca
Lieutenant de la Légion, Légionnaire Impérial
Empire de Kohr

le Dolink 11 Solianas du 1562ème cycle à 11h22

Dans mes souvenirs, il me semble que les animaux sont plus fidèles que les humains.

Je n'ai aucun souvenir autre.

Si ce n'est que lorsque je vois un paysage, une plante, un animal, j'ai envie de le dessiner.....


Il s' approche du parchemin.
Un Orc qui marche va plus loin qu'un Humain assis...sauf quand il est mort.
Information détaillées
Irielle Kaeanydd
Sphèr’ du Cerkl’
Union de Hâvrebois

le Dolink 11 Solianas du 1562ème cycle à 16h40

Tient donc deux Kohrien par dessus le marché! bon décidement les six avaient des projets pour ses rêves qu'elle ne comprenait pas.

Mince alors, vous n'avez aucuns souvenirs? c'est vraiment étrange et si ça se trouve les miens sont faux alors.

Bon voyons voir cette carte, elle nous rapellera peut être quelque chose.


Irielle se pencha et regarda le parchemin.
Information détaillées
Tabatha Defrancie
Kohrienne, Traqueuse Impérial
Empire de Kohr

le Dolink 11 Solianas du 1562ème cycle à 17h45


Tabatha jeta un regard amusé à l'homme appelé Chaca.

Peut-être étiez-vous un artiste ? Un peintre. Mais si vous dites que vous étiez un orc dans votre... Autre vie... Un orc artiste c'est rare non ? Encore que je ne sais pas pourquoi je dis cela...

La femme blonde regardait la carte...

Je ne sais pas ce qui serait le pire. L'amnésie ou des souvenirs erronés...

Tabatha à son tour, se pencha sur le grand parchemin. Leurs corps étaient proches et cette proximité rassurait la jeune femme.

Vous voyez les villes... Les noms... Les noms me sont inconnus.
Pour moi il devrait y avoir plus de villes... Mais la géographie ne peut-être que celle d'Idéo. La mer et les cours d'eau. La position de ces villes... C'est Idéo. Et pourtant... Quelque chose cloche.

Tabatha laissa échapper un soupir.
Elle ne comprenait rien à cette carte. Elle espérait qu'Irielle se souvienne de quelque chose.
Carpe diem
Information détaillées
Enola
Kohrienne, Capitaine de la Légion
Empire de Kohr

le Dolink 11 Solianas du 1562ème cycle à 23h15

Le réveil avait été brutal.

Pas ce à quoi elle s'attendait.

Couchée dans un lit confortable.....du moins c'était son souvenir....

Réveil dans l'herbe.....Elle rêve. ...elle en est sûre....elle l'a déjà fait.....

Une légère brise qui soulève légèrement sa robe, la faisant frissonner.

Elle se lève, empêtrée dans cette robe trop longue qui ressemble à celle qu'elle porte souvent.

Elle se rend compte qu'elle est nue dessous.

Sans que cela ne la gêne beaucoup.....

Elle relève sa robe jusqu'à sa bouche, et la déchire avec les dents bien au dessus du genou.

Elle déchire tout le tour, transformant la robe longue en robe courte.

Elle la remet en place, et regarde autour d'elle.

Ou à t elle encore atterri ?

A quelques pas, un attroupement. Deux femmes, un homme et une jument.

Elle s' en approche discrètement.


Hmmm.....bonjour à tous.....on est où ici ?
Ce que je veux, j'ose.
Information détaillées
Tabatha Defrancie
Kohrienne, Traqueuse Impérial
Empire de Kohr

le Lüdik 12 Solianas du 1562ème cycle à 10h52


Tabatha retint un mouvement de surprise et regarda la nouvelle venue.

La traqueuse resta un long moment à fixer la robe de l'arrivante. Si Irielle avait résolu le problème de la longue robe moulante qui gênait les mouvement, la nouvelle n'avait pas fait dans la demie mesure... A croire que ces deux là étaient bien plus degourdies qu'elle. Et bien moins pudiques.

Tabatha afficha un sourire et regarda la brune aux yeux verts.

Bonjour... Aucune idée... Mais nous avons une carte...

Tabatha sentait le léger vent coller sa robe à ses cuisses er se dit qu'elle ferait bien d'adopter l'idée de la nouvelle.

Une autre femme...
Combien étaient-ils à se retrouver ici ?
Combien seraient-ils à se réveiller dans cette étrange vallée ?
Carpe diem
Information détaillées
Irielle Kaeanydd
Sphèr’ du Cerkl’
Union de Hâvrebois

le Lüdik 12 Solianas du 1562ème cycle à 16h18

Irielle regardait le parchemin quand une nouvelle venue fit son apparition.

Bonjour! je m’appelle Irielle, nous ne savons pas ce que nous faisons ici, nous ne nous connaissons pas non plus s'adressant à la jeune femme. Alors bienvenue parmi nous.

Puis à tout le groupe.

Pour ma part, je ne reconnais absolument pas cette carte, cela ressemble à Ideo mais pour ce qui concerne mes souvenirs, s'ils ne sont pas éronés, ce n'est pas Ideo. Si nous devions de façon collégiale faire un choix, je proposerai d'aller dans la direction qui rappelle, ou attire le plus d'entre nous.


Puis elle réfléchit à ce qui l'attirait le plus. Le nord, le sud...elle ne savait pas que choisir.

C'est peut être une dimension parallèle d'Ideo! peut être rencontrerons nous d'autres personnes en chemin...

Information détaillées
Enola
Kohrienne, Capitaine de la Légion
Empire de Kohr

le Lüdik 12 Solianas du 1562ème cycle à 17h36

La nis observa ses compagnons.

Une humaine, assez grande, une nis, un humain et une jument.

Et visiblement pas de points commun entre eux.

Elle regarda la carte sur le parchemin.

Celle ci n'eveilla aucun souvenir chez elle.

Bizarre bizarre.....d'habitude, lorsqu'elle rêvait, elle avait toute sa mémoire.

La, rien de rien.

Peut être un vague souvenir lorsqu'elle croisa le regard de l'humaine.
Des yeux verts qui la firent frissonner.

Elle connaissait cette fille.....mais d'où. ....et jusqu'à quel point .....

Elle se retourna vers la nis.


Je m'appelle Enola.....je crois que je suis danseuse......

Cette carte ne m'inspire rien.

Je te rejoins Irielle, choisissons une direction, et allons explorer.



Elle sembla se concentrer quelques instants, puis incanta des runes.

Une petite flamme jaillit au creux de sa main.

Elle sourit en refermant le poing.


Je crois que je suis mage aussi......

Elle se retourne vers Tabatha.

On se connaît non ?

Tu devrais faire comme moi pour ta robe.
D'abord tu as de jolies jambes, ensuite, tu courras plus vite si nous sommes attaqués


Ce que je veux, j'ose.
Information détaillées
Tabatha Defrancie
Kohrienne, Traqueuse Impérial
Empire de Kohr

le Malina 13 Solianas du 1562ème cycle à 10h05


Irielle proposait un vote.
C'était sage mais également incertain. Mais elle avait fait une proposition et c'était un premier pas. Le tout premier... Elle avait également parlé d'autres nouveaux venus ? Encore une question à se poser.

La dernière arrivée semblait aussi à l'aise que la blonde Irielle. Enola… Une danseuse ! Et Chaca qui avait envie de peindre… Une coïncidence ?

Enola… Contente de te rencontrer. Non… Je ne pense pas te connaître. Ah… Je m'appelle Tabatha.

Chaca etait bel homme. Tabatha sourit intérieurement, et certainement bel orc. Quant à Irielle et Enola, elles étaient très belles. Elle-même n'etait pas si vilaine. On le lui avait assez répété. Une autre coïncidence ?

Oui… Ma robe… J'y pensais en te regardant. C'est une bonne idée.


Tabatha avait regardé Enola faire naître une flamme et annoncer qu'elle pensait être mage. Et une image traversa son esprit. Une nis… Une elfe aux longs cheveux noirs et aux yeux verts. Elle enflammait une ferme… Et elle, Tabatha soutenait la nis, l'entourant d'une armure blanche et la soignant… Une autre image passa en flèche dans sa tête. Elle et cette nis dormant ensembles. Enlacées...

La jeune femme hésita et se decida pour le silence.
Elle aurait reconnu Enola si elle était la nis de ses pensées. La ressemblance était pourtant flagrante...

Tabatha regarda sa main. Ses longs doigts semblèrent briller l'espace d'un instant.

Je crois que je suis mage moi aussi… Je me souviens de mon arc, de mes dagues… J'ai un stylet empoisonné et une épée… Enfin, j'avais ces armes. Je viens de me voir utiliser la magie…

La main de Tabatha diffusait une lueur blanchâtre…

Je crois que je peux soigner…

Tabatha se secoua. Il y avait plus urgent que le passé. Elle explorerait sa mémoire plus tard.

Chaca et elle, étaient… Avaient été kohriens. Dans leurs souvenirs en tout cas. Et évidemment, elle avait envie de se diriger vers la ville rouge. Chaca risquait de faire le même choix.

La vallée était le centre de ce monde. Peut-être valait-il mieux aller au plus près. Tabatha se pencha à nouveau sur la carte. Puis, elle alla presque coller son visage sur le parchemin. Elle n'avait rien remarqué jusqu'ici mais un reflet de lumière sur l'encre lui fit faire une nouvelle decouverte.

Regardez là… Je croyais que cette ville ou… Cette région, faisait partie des terres marrons. Je m'étais même demandé, pourquoi Fantasme avait deux villes marrons. Mais cette ville ou peu importe ce que c'est… Ce nom Hallucination (Patanjali) est inscrit en noir ! Pas en marron...Et c'est la destination la plus proche de notre vallée. Peut-être que nous devrions aller au plus vite. Nous aurons une partie de cette forêt à traverser. En robes et… Désolée Chaca… Et sans armes. Il nous faudra vite de l'eau. Et de la nourriture…

Tabatha regarda tour à tour les membres de son groupe.

Je suis d'avis d'aller au plus court. Au plus rapide. La ville noire… Mais nous devons être d'accord. Je n'ai pas envie que nous nous separions.

Tabatha passa la pulpe de son index sur le dessin inscrit à l'encre noire...

Carpe diem
Information détaillées
Chaca
Lieutenant de la Légion, Légionnaire Impérial
Empire de Kohr

le Malina 13 Solianas du 1562ème cycle à 14h58

Cornegidouille, c'est quoi ce délire ?

Lacha Chaca en regardant la nouvelle arrivante.

Encore une superbe fille a croquer......euh pardon, a dessiner.....

Son rêve, parce que sur qu'il rêve, sinon jamais il aurait rencontré de si belles filles, lui apportait des modèles sur un plateau d'argent.....

Il s' approcha du petit groupe.

Moi, j'vais où vous voulez aller.
Je n'ai pas d'idée sur la signification de cette carte.

Mais si on va dans une ville, vous savez qu'on a pas d'argent sur nous ?


Il regardait tour a tour ses trois compagnes, une lueur admirative dans les yeux.
Un Orc qui marche va plus loin qu'un Humain assis...sauf quand il est mort.
Information détaillées
Irielle Kaeanydd
Sphèr’ du Cerkl’
Union de Hâvrebois

le Malina 13 Solianas du 1562ème cycle à 15h51

de prime abord, Irielle avait été certaine de se souvenir d'où elle venait, mais en se rendant compte que ses compagnons ne se rappelait de presque rien elle n'était plus en mesure de croire en ses souvenirs. De plus cette carte prouvait que ses souvenirs étaient faux puisqu'elle ne correspondait presque à rien. Peut être les couleurs, mais elle hésitait franchement à présent.

Quand à de la magie, elle ne savait plus si elle maitrisait cette dernière.

Ses compagnons eux se souvenaient tous d'une chose qu'ils étaient en mesure de faire, elle non... cela lui reviendrait peut être en chemin.


Et bien allons dans la ville la plus proche, nous verrons bien ce qu'il y a là bas. En tout cas je ne sais pas si je sais faire quelque chose. Je sais juste que l'inconnu ne me fait pas peur.


Irielle regardait en direction de la forêt.

Je crois que j'adore la forêt, peut être que je saurais nous trouver de l'eau et de la nourriture.
Information détaillées
Enola
Kohrienne, Capitaine de la Légion
Empire de Kohr

le Mirion 14 Solianas du 1562ème cycle à 00h24

La nis acquiesce.
Oui, il faut trouver de la nourriture.

Je t'accompagne vers la forêt.

Ce que je veux, j'ose.
Information détaillées
Tabatha Defrancie
Kohrienne, Traqueuse Impérial
Empire de Kohr

le Mirion 14 Solianas du 1562ème cycle à 11h13


Tabatha avait fouillée la vallée du regard.
Peine perdue. Ambre avait disparu. La jeune femme etait habituée à ce que sa jument la suivre. Elle s'éloignait parfois mais la rattrapait toujours. Il lui avait fallu deux années de patience, de jeux et de récompenses pour éduquer la jument. Ambre la retrouvait toujours même si quelques lieues les séparaient.

Pas cette fois. Pas dans ce monde étrange. Ou ce rêve idiot. Tabatha aurait toutefois préféré être plongée dans un rêve. On pouvait au moins se réveiller.

Il s'étaient dirigés plein Sud. Vers la ville noire. Hallucination...
Il ne faisait pas si chaud mais Tabatha transpirait et sa longue chemise collait a son corps. Avant d'atteindre la lisière de la forêt, la jeune femme imitait Enola et déchirait sa robe au dessus des genoux.

Le petit groupe avait pénétré la forêt. De denses et touffus aux abords, les arbres s'étaient vite espacés. Irielle avait trouvé des mûriers sauvages et ils s'étaient arrêtés pour en manger. Aucun ne parlait et tous étaient attentifs aux alentours.

La lumière du jour était plus basse quand ils avaient trouvé l'eau. Ce n'était pas une clairière. Juste une trouée dans la forêt. Des roches grisâtres semblaient s'être accumulées dans cet espace libéré par la forêt.
Le monticule minéral avait une quinzaine de mètres de hauteur. Une petite source tombait en cascade d'une faille de rocher en éclaboussant les pierres, et se jetait dans un petit cours d'eau au courant rapide.

Tabatha, face aux rochers, laissait la cascade la tremper de la tête aux pieds. L'eau était très fraîche mais c'était agréable.
Tabatha, revigorée par sa baignade avait lissé ses cheveux en arrière et était sortie de la petite mare formée par la cascade. Elle se sentait mieux.
Elle rit en voyant que ses nouveaux compagnons la regardaient.

Heu… Désolée c'était trop tentant. Mais la place est libre…

Tabatha tordit la masse de sa chevelure et sentit de l'eau couler dans son dos.

En s'approchant du petit cours d'eau, Tabatha vit un éclair argenté filer dans le courant. Une truite ! Et s'il y en avait une, il y en aurait d'autres. Elle savait les attraper à la main. Pour les cuire, ce serait une autre histoire. A moins que ses compagnes ou Chaca sache faire un feu en claquant des doigts. L'image de la flamme au creux de la main d'Enola la fit sourire.
Ils avait le feu…

Le moral de Tabatha remontait en flèche. Elle regarda les autres et sourit.

Il y a du poisson et je sais pêcher la truite à la main. Enola sait faire naître le feu. Nous pourrons manger ce soir…

Ils resteraient sur place pour la nuit.
Les autres n'étaient pas idiots. Il serait facile de les convaincre.

Il est trop tard pour explorer les lieux non ? Je crois que nous ferions mieux de passer la nuit ici.

Non loin du ruisseau, Tabatha remarqua un bosquet de jeunes noisetiers. Les tiges de jeunes noisetiers étaient longues et flexibles.
A quelques pas, un chêne imposant au feuillage épais pourrait les protéger de la pluie. Si il pleuvait dans ce monde. Une fine plante grimpante s'accrochait au tronc du roi des forêts. Tabatha en detacha la longueur d'un bras. La jeune femme avait eu du mal à casser la fine fibre végétale.

J'ai trouvé du noisetier et une sorte de lierre très solide. Nous pourrons faire des nasses à poissons. Et des pièges à gibiers… Je vais pêcher. Si quelqu'un pouvait trouver du bois pour le feu…

Tabatha enroula ses cheveux et les attacha avec un bout de lierre...


Carpe diem
Information détaillées
Enola
Kohrienne, Capitaine de la Légion
Empire de Kohr

le Mirion 14 Solianas du 1562ème cycle à 15h00

La nis sourit en voyant faire Tabatha.

Elle avait bien raison, l'atmosphère était un peu lourde, et les possibilités de se laver et de se rafraîchir ne seront peut être pas nombreuses.

Elle prit la place libre sous la cascade, après avoir posé sa robe sur un petit rocher.

Nue, elle profita de l'eau sur son corps pour se revigorer.

Les regards des autres ne la genaient pas, elle en avait tant supporté étant danseuse.

Elle avisa un rocher au soleil, et s' y étendit pour se faire sécher.


Je m'occuperai du bois Tabatha, en attendant tu devrais venir te sécher à côté de moi.
Ce que je veux, j'ose.

Page [1] [2] ...[5] [6]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page