Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     

IDEO : Les Domaines Oubliés

138 Joueurs sur Ideo (4396 inscrits) : 76 humains (2273), 32 elfes (1377), 30 orcs (746) | 1 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V3.1.0

Rencontre Onirique entre un Arténien et une Chercheuse

Les enquêtes de Fiz
Le Monde des Rêves : Les rêves sont un moyen d'échapper à la réalité quotidienne. On peut rencontrer d'autres rêveurs dans le monde des rêves, mais ces rencontres floues, si elles sont parfois enrichissantes n'ont jamais valeur de communication. Pas de diplomatie ni de serments ici car les rêves sont avant tout ... des rêves.

Page [1] [2]


Actualiser Retour à la liste des sujets
Information détaillées
Gyokuran
Arténien
Confédération Arténienne

le Joriol 21 Dilannel du 1563ème cycle à 19h05

La Prothera de rêve n'était pas bavarde.
C'était un souvenir et il ne voulait pas salir sa mémoire en lui faisant dire n'importe quoi, de toute façon ça ne serait qu'une pâle imitation de la vraie.
Par contre elle avait la souplesse, les mouvements félins et les capacités de la vraie.


Elle ne se jetterai pas sur Fiz.
Elle ferait tout d'abord quelques mouvements d'assouplissement et l'équivalent d'un Kata à l'épée.

Puis se mettrait en position de combat dans l'attente de son adversaire.

Pendant ce temps là Gyokuran attendrait dans son fauteuil et profiterait du spectacle avec une lueur de nostalgie dans les yeux.

Il ferait en sorte que dans ce rêve les blessures ne soient ressenties que comme de légères piqûres sur le coup.

Après tout ils étaient dans un rêve civilisé.


Je ne sers que ceux que j'admire
Information détaillées
Fiz
Arténienne, Disciple de la négation, Disciple de la Destruction
Confédération Arténienne

le Malina 26 Dilannel du 1563ème cycle à 08h48

Peut être trop concentré sur les formes de la généreuse Maîtresse des Lames, l'homme avait mis de côté le discours. A la question posée par Fiz, il répondit les yeux fixés sur certains mouvements de son ancienne camarade.

Soit.
L'arténienne d'adoption qu'était la nis, aux traits typique des Hautelames, après avoir suspendu ses pas pendant que sa vis-a-vis faisait des étirements, reprit délicatement sa danse. Mais sur sa droite désormais. Et comme bien souvent en Arténie, personne ne prenait d'initiative : on attendait que l'autre fasse une erreur. Et même ceux qui étaient censés "enseigner", se contentait d'attendre, sans dispenser de conseil. Parfois parce qu'ils ne voulaient pas révéler au grand jour, qu'il ne savait rien -mais c'est un autre sujet-. A en juger l'attitude, même si elle semblait enjouée, sereine, solide, cette Prothera parlerait peu.

Bien, alors allons y.
Fiz connaissait très peu de passe, ses options étaient limitées, mais elle avait une vague idée des enjeux d'un tel combat. Et même si les modalités changeaient en entraînement, les principes devaient être pris très au sérieux. Une touche signifiait au delà d'une défaite, la mort. Ou presque.


***
Aussi, mentalement, elle essaya de visualiser un enchaînement en Cinq temps :
pas ouvert en avant, coup de taille bas à droite, puis coup de taille bas gauche, et un mouvement rapide -presque un coup de haut- pour toucher l'épaule, avant de vivement replacer son pas en arrière.
Au moins, on entrerait dans le vif du sujet.
C'est parti.
***
Information détaillées
Gyokuran
Arténien
Confédération Arténienne

le Malina 26 Dilannel du 1563ème cycle à 20h30

Regardant les passes des deux jouteuses, il sembla se réveiller en partie d'un songe... un songe, dans un songe, quelle idée étrange...

Veuillez m'excuser, je n'ai pas répondu à votre question, oui, je suppose qu'en effet vos remarques sont justifiées.
Mais à l'époque bien qu'il y ait un Grand Conseil, il restait un Dirigeant au dessus, le Grand Conseil pouvait à tout moment être révoqué.

Rien à voir avec la situation que nous connaissons actuellement.

Je ne sers que ceux que j'admire
Information détaillées
Fiz
Arténienne, Disciple de la négation, Disciple de la Destruction
Confédération Arténienne

le Dolink 31 Dilannel du 1563ème cycle à 16h08

L'enchaînement fut parfaitement paré par la Maîtresse des Lames, mais aboutit à une "touche" de la rapière de bois sur son épaule. Peut être déconcentré par la prise de parole, l'homme avait laissé passer ce coup. Peut être que c'était voulu ou peut être simplement que ce n'était vraiment rien d'autre qu'un rêve.

Fiz tiqua à l'évocation de la situation actuelle. Mais ne cessa pas sa danse et essaya un autre enchaînement, plus court.


Pourtant, le Conseiller des Arcanes ne fait-il pas le même travail. Qu'est-ce qui diffère essentiellement entre le passé et l'actuel?

Gyokuran pourrait sentir que le ton bien que rhétorique, suggérait qu'au delà d'avoir une idée sur cette question, elle souhaitait avoir son avis, son impression, son regard de Porteur qui avait vécu de près l'ancienne organisation.

Je me demande si d'une certaine manière, dans ce débat sur l'Armée, ne s'est pas engouffré tout un tas de question sur l'ouverture et l'approche de Regnak. Et en s'y engouffrant, d'autres discordes s'y sont mélangées. Auxquelles le Guide a mis un terme plutot tranchant : l'organisation du pouvoir et la religion n'étaient pas le sujet initial.

Puis alors qu'elle ajustait sa garde avant de lancer son attaque.

D'ailleurs, Iess Béhen a choisi le débat que vous avez lancé comme point de départ : Qu'est-ce que la Confédération Arténienne?

Question presque philosophique.


Et difficile de ne pas tout y amalgamer. Mais c'était aussi le signe que l'Ouverture n'avait pas réglé autant de problème qu'elle en avait causé. Elle engendrait un besoin de gestion qui éprouvait le Grand Conseil, et ce dernier perdait inévitablement ses forces. Inactivité, inaction, manque de réactivité. L'idée de départ était intéressante et sa réalisation avait été hasardeuse. Produisant des déséquilibres jusqu'à remettre en question l'essence de la Confédération -si du moins elle en avait une-.
Et aboutissant au choix de Vahid.
Information détaillées
Gyokuran
Novice de la Négation, Flamme Rouge
Confédération Arténienne

le Dolink 31 Dilannel du 1563ème cycle à 18h18

La Prothera de rêve cherchait plus l'élégance dans les passes d'arme que l'efficacité brute, contrôler tous les éléments d'un rêve était également difficile et de toute façon pour offrir un réel challenge il aurait fallu qu'il soit lui-même escrimeur émérite ce qui n'était pas le cas.

J'ai lu sa synthèse il y a peu, c'est assez amusant de faire partie de l'histoire d'une certaine façon, bien que mon rôle n'ait pas été de premier plan, au moins il s'agit je trouve d'un rôle positif.

Mais oui il y a eu suite à ça une clarification en chaîne, certains changements n'étaient pas de mon goût, d'autres plus.
Mais c'était je pense nécessaire pour que la Confédération trouve son chemin quel qu'il soit.

Regnack n'était pas un immortel (que je sache) et ça fait une sacré différence.

Il était, à mon sens reconnu comme un Arténien d'exception, certes, mais quelqu'un d'accessible et non un être dont le système de pensée, les buts et les priorités étaient incompréhensibles et par là potentiellement suspects.

Et le Seigneur Adalis d'aujourd'hui n'est plus celui d'hier à ce niveau, bien qu'on puisse me taxer de naïveté, il me semble plus humain.
Il a aussi beaucoup moins de pouvoir qu'à une époque, je parle pouvoir de décision et non pouvoir magique.
De même il n'y a plus de Grand Archimage immortel qui dicte le chemin à suivre.

La situation est totalement différente.

Il y a un aspect rassurant et en même temps terrifiant à déposer le pouvoir aux pieds d'un être dont la puissance pourrait vous détruire d'un claquement de doigts.

La Confédération actuelle a décidé d'un autre chemin.

Après ce ne sont que mes propres appréciations

Je ne sers que ceux que j'admire
Information détaillées
Fiz
Arténienne, Disciple de la négation, Disciple de la Destruction
Confédération Arténienne

le Dolink 31 Dilannel du 1563ème cycle à 21h02

Intéressantes appréciations.
Tandis qu'à nouveau la Prothera de rêve se contentait de parer élégamment, sans trop d'effort, Fiz marqua une pause, sa garde se fit plus légère et son regard se porta sur l'homme.


Mais alors...qu'est-ce que la Confédération?

Et elle avait lu ce qu'en avait dit l'ancienne Lame quand il avait lancé ce fameux débat. Cependant, son intention était autre, le contexte était autre. Comme il le disait lui-même : la situation avait changé. Aussi, si la nis rebondissait sur cette question, c'était peut être pour l'aborder de manière plus globale. Certes, ils n'allaient pas construire une thèse de philosophie politique mais puisqu'ils échangeaient des appréciations, l'arténienne avait simplement saisi l'opportunité de poser cette question.

Page [1] [2]


Actualiser Retour à la liste des forums Remonter en haut de page