Fermer
 
Encore 0 msg
 
 
     
Les Chroniques de Delion Carnesîr
Chapitre 26 : Ecrits
Ecrit le Lüdik 4 Dilannel du 1563ème cycle.
*** Affaiblissement

Le sortilège d'affaiblissement fait partie des sortilèges d'apprentissage de la Négation. Etant le premier arcane, il permet au mage Nihiliste de se familiariser avec l'utilisation de celle-ci ainsi que les concepts liés à cette magie.

Bien que sa manifestation ou son effet se caractérise par une dissipation de l'énergie vitale de la cible dans l'environnement, celui-ci n'a que très peu de chance voir pas du tout de voir sa cible mourir grâce à ce sortilège. Dans ce cas présent, nul réel besoin de focaliser une énergie vitale précise, le but étant bien évidemment d'affaiblir sa cible.

Cela se fait par l'intermédiaire d'une incantation créant une salve d'énergie négative pénétrant le corps de la cible dissipant ainsi une partie des énergies vitales de la cible. La dissipation réduisant donc la quantité d'énergie vitale dans le corps de la cible, l'effet ressenti sera un affaiblissement de son corps rendant ainsi des gestes ou mouvements plus compliqués sur le moment.


Négation de soi.

Ce sortilège du premier arcane se rapproche d'un des concepts particuliers de la Négation. En effet, celui-ci se rapprochant du déni dans sa plus grande "facilité" ou simplicité. En outre son caractère un peu sombre, il permet donc de nier les maux non magique tels que l'ivresse, l'engourdissement ou encore l'étourdissement.

Pour les poisons par contre, si la Négation de Soi peut agir temporairement comme un anti-douleur, elle n'est en aucun cas un soin, et une fois que le sort arrive à expiration (ce qui peut arriver plus rapidement selon la présence ou non de substances actives à l'origine de dégradations au sein du corps), le contre-effet peut s'avérer plus violent encore pour le sujet.

Ainsi donc si la Négation de Soi permet cela c'est parce que le mage "restaure" l'état naturel ou normal des énergies vitales qui composent un corps. Le sortilège va donc agir sur la circulation des flux vitaux de façon générale en les obligeant à revenir dans un état de normalité. Le maux sera toujours présent mais la Négation permettra donc de le nier. La encore une fois, le mage ne cherche pas à viser telles ou telles énergies vitales mais bel et bien toute sans distinction.

Absorption

Si ce sortilège correspond au second arcane de la Négation, il est sans doute l'un de ceux qui va pousser le Nihiliste à avancer dans la maîtrise de cette magie. Si le sort d'affaiblissement agissait en dissipant les énergies sans distinction; celui-ci en revanche agira en absorbant une énergie particulière (certains disent que l'énergie visé est celle dites de soutien). Il n'y a pas de transfert à proprement parlé d'autant plus qu'aucun contact est obligatoire entre le lanceur et la cible. Il n'y a donc aucune similitude entre l'Affaiblissement et l'Absorption dans leur mécanisme respectif.

Dans ce cas précis, lorsque ce sortilège est utilisé, il y a une sorte de canal qui se crée entre le lanceur et la cible. Canal invisible permettant ainsi au mage de manipuler et capter une énergie pour ainsi l'absorber et augmenter ses capacités physiques personnel.

En outre,le fait qu'il fasse partie du premier sortilège Nihiliste impactant sur une énergie en particulier, il permet ainsi au mage de "s'aventurer" ou de se plonger dans une facette nouvelle de la Négation. Aussi d'après certains mages, ce sort permet ainsi donc de se préparer à la suite de l'apprentissage Nihiliste pour ce qui est du troisième arcane: le Vampirisme.


Vampirisme


Le vampirisme est un transfert d'énergies vitales qui sont extraite de la cible vers le lanceur; à ne pas comparer à un affaiblissement qui les extrait du corps de la cible pour la diluer ou dissiper dans l'environnement.

Le flux qu'il diffuse en incantant dans le corps de la cible, va agir comme un mal foudroyant qui étend ses noires tentacules avant de disparaître plus tard. En somme il crée un mouvement de va-et-vient dans l'organisme, insufflant de l'instabilité là où tout était stable. Au moment où le flux disparaît, l'énergie dispersée suit mécaniquement le chemin inverse et passe dans le corps du lanceur. Si ce dernier est suffisamment en phase avec sa magie, la transmission du flux et la captation du reflux ne posent pas de problèmes, dans le cas contraire l'énergie vitale ne quittera pas le corps de la cible. Le va-et-vient correspond d'ailleurs à la circulation naturel de l'énergie vitale qui lutte naturellement contre le sort nihiliste à l'image de deux tireur à chaque extrémité d'une corde.

Le nihiliste qui vampirise son adversaire applique au moins une de ses mains sur son corps et transfert vers lui-même une part de son énergie vitale, la quantité exacte dépendant de l'habileté du lanceur, le surplus se dissipant dans l'air.. Si le Vampirisme est un atout au combat, son utilisation dans une bataille demande parfois beaucoup d'habileté tactique car il faut pouvoir s'approcher discrètement de sa cible et d'avoir le temps d'agir.


L'Entrave

A travers le sort d'Entrave tout comme le sort vitaliste "vitesse"; ceux là agissent sur l'énergie dites énergies de rythme. Contrairement, aux idées souvent reçu l'utilisation de l'Entrave sur les membres supérieurs peut s'acquérir avec de l'exercice; si tant est que le mage maîtrise de façon avancé la Négation. L' entrave totale est aussi possible mais fais partie d'un palier supérieur dans la maîtrise du sortilège en plus des capacités requises pour pouvoir l'utiliser sans se mettre en porte à faux.

Ce sortilège agit comme un blocage de la circulation des énergies de rythme sur les jambes ou plus exactement de la dissipation des charges d'énergies de rythme accumulées dans les jambes. Si dans un premier temps celui-ci les dissipe du membre, il provoquera aussi un blocage de la production de l'énergie de rythme permettant ainsi un blocage de mobilité sur la durée. A noter aussi, que le sortilège de vitesse sera complètement inutile lorsque la cible est entravé à contrario à d'autres sorts comme vigueur ou plénitude qui verront eux leur effet se réaliser.

L'Entrave se manifeste par des flux de négation sous forme de "tentacule" qui vont venir pénétrer les membres de la cible afin d'agir selon son mécanisme pour ainsi immobiliser la cible sur place. Aussi, l'Entrave fait partie à l'heure actuelle comme l'unique se rapprochant le plus du sort vitaliste "Vitesse" de part leur effet sur une énergie commune.

Décomposition

Le sortilège de Décomposition, contrairement aux nombreux sorts de Négation qui utilisent des aspects étranges et méconnus de cette école, revient quant à lui à sa nature fondamentale. Aucun besoin de jouer avec des flux subtils ou de lier la cible au lanceur, il suffit de projeter vers elle une somme importante de Négation, pour porter à son énergie vitale toute entière un coup particulièrement violent.

Le flux de Décomposition est difficile à produire car il demande d'agir sur une grande quantité de mana. A l'instar de d'autres sortilège du cinquième arcane, il n'y a aucun besoin de manipulation particulière; l'idée du sort ayant une idée assez "brut" dans sa conception. Plus puissant sera le mage et plus l'impact du sort sera violent si la cible en face n'y résiste pas.

Cette simplicité de la transformation d'une part importante de mana en autant de Négation est synonyme d'épreuve pour le mage car elle le contraint à un effort aussi intense que continu. Il est impossible ici de s'appuyer sur ses sensations ou de stabiliser le flux magique, il faut impérativement que la pression subie par le lanceur augmente encore et encore, jusqu'au seuil où le résultat désiré sera possible. Lancer Décomposition oblige à s'unir avec la Négation, celui qui y parvient devient aussi insondable que cette magie chaotique.

Le flux de Décomposition ressemble à une masse d'énergie noire qui s'agrège brusquement entre les mains du lanceur, à la fin de l'incantation, pour filer vers la cible et pénétrer son corps. En fait, on dirait un Affaiblissement à grande échelle et c'est un peu ce qu'est ce sortilège.




***
<<
>>
Aucune illustration disponible
pour ce chapitre.