CHARGEMENT EN COURS, VEUILLEZ PATIENTER
 
Boite à message : bas
Boite à message : vide Boite à message : image
Encore 0 msg
 
 
Confirmation : ombre de bas
     
89 Joueurs sur Ideo (4547 inscrits) : 50 humains 2362), 27 elfes 1421), 12 orcs 764) | 6 joueurs connectés | Liste des joueurs | IDEO V 3.6.5-1

Escania

Seconde ville de l’Empire, Escania, dite "le Roc", est historiquement la première ligne de défense impériale face aux Ithoriens, juste après le Grand Mur. Elle était autrefois la ville la plus a l’Est de l’Empire, mais a été récemment encore dépossédée de ce titre par Blancastel.


Stratos, habitant des bas fonds d’Escania a dit :
«« L’organisation d’la ville est très particulière. Tout y est fait pour rappeler l’ordre et la rigueur militaire, et ch’uis sur que l’architecte du Roc était lui-même un peu trop fana de l’armée pour la construire comm’ ca. C’est en trois quartiers bien distincts, en cercles concentriques, séparés par des murailles hautes comme au moins… houlà, dix hommes. Voire p’tet plus, en fait, j’sais plus. Toujours est-il qu’au centre, on a les baraques des nobles et autres bourgeois friqués, ainsi que des militaires hauts gradés. Tout autour, les quartiers normaux, quoi : commerçants, populace, pas mal d’casernes bourrées de militaires, aussi… et après ça, encore, ça devient l’anarchie. Chez nous, dans les bas-fonds, parmi les rebuts qui refusent d’marcher au pas avec ces batards d’militaires. Une zone ou ils ont pas l’contrôle total. Ca les énerve, j’crois bien.» »



Faust Orbatos, lieutenant de la Légion Impériale a dit :
«« Quoi ? Escania ? Ah, vous voulez parler du Roc. Une cité magnifique, n’est-ce pas ? Tellement belle, ordonnée… une véritable machine de gu… ah, mais pardon, je m’égare. Oui, il est vrai que la cité est d’abord conçue comme une vraie cité fortifiée. Les habitations des nobles et autres gens qui peuvent se la payer se trouvent dans la première enceinte, au cœur même de la ville. Tout autour, on trouve les gens du commun, et aussi la plupart des miliaires, comme vous et moi… ah, vous n’êtes pas soldat ? J’aurais cru, pourtant… bref. On dit que les quartiers sont un véritable dédale pour qui n’y est pas habitué, en cas d’invasion, c’est fichtrement utile pour semer la pagaille dans la formation ennemie... et on raconte aussi qu’il y a mille et unes cachettes pour des tireurs embusqués… mais non voyons, c’était une plaisanterie, ne paniquez pas de la sorte… quoi ? Ce qu’il y a après les quartiers intermédiaires ? Bah, n’y prêtez pas attention, ce ne sont la que des vagabonds qui s’installent, construisant n’importe comment et passant leur temps a mendier pour avoir de quoi manger… ils feraient mieux d’apprendre a se servir d’une épée et s’engager dans la Légion, au moins ils seraient utiles. » »



Markushias, marchand d’armes et armures escanien a dit :
«« Vous voulez que je vous parle de la ville ? Vous ne voulez pas plutôt regarder cette belle épée ? Seulement 50 ekus… non ? Bon, d’accord. Oui, la cité est très militarisée, à cause de la proximité du Grand Mur. On croise bon nombre de légionnaires en ville, ainsi que de casernes, et autres boutiques de matériel de guerre… mais c’est ici que vous aurez les meilleurs prix ! Il y a l’Auberge des Quatre Chemins, au niveau intermédiaire, coté ouest, ainsi que la Taverne de Kanterbro, a l’autre entrée de la ville, a l’est. Vous pourrez trouver diverses forges et armureries – dont celle de votre serviteur – un peu partout. Occasionnellement, on peut trouver aussi une maison de plaisirs… il y en a ici, plus que dans d’autres villes impériales. Que voulez vous, on peut faire du commerce de tout, même de la solitude de nos soldats… et qu’est ce que vous dites de cette armure, la bas ? C’est a vous pour 200 ekus. Comment ? D’autres lieux intéressants ? Eh bien… si vous tenez absolument à vous faire arnaquer et a ne pas profiter de mes excellentes affaires, allez donc place Ventoux, la où se trouve le Marché. Mais n’espérez pas en repartir la bourse pleine. » »



un inconnu pressé a dit :
«« Pardon ? Vous êtes perdu ? Et qu’est ce que je peux faire pour vous aider ? Ah, vous cherchez les temples ? Celui d’Azolth est coté nord-ouest… vous reconnaitrez la demeure du Passeur rapidement : des pierres noircies, une atmosphère pesante, et la flèche du Temple qui s’élance dans les cieux. Moi, je n’y vais pas : j’en ai trop peur. Au contraire, le temple du Champion est accueillant, bien entretenu, étincelant… bref, comme à peu prés tous les bâtiments ici, il se fond dans le décor militaire. D’ailleurs, nombreux sont les adeptes de Karkh dans la Légion, et il y a toujours l’un ou l’autre de nos vaillants soldats pour adresser une prière au Champion dans son temple. Bon, je dois vous laisser. Bon courage, mon brave. Et souvenez vous de ce conseil : ne trainez pas trop dans les quartiers pauvres… c’est un coup à vous faire avoir. » »